Peau sèche Hiver + Froid : comment bien s'hydrater ? Conseils démangeaisons, irritation

Allez au contenu Allez à la navigation

 

Hydraté pour l'hiver

hydraté pour l'hiver

Le froid approche… Il est temps de préparer votre peau en adaptant votre routine de soins à cette météo hivernale.
La peau réagit très vite avec des démangeaisons, des rougeurs, des irritations … Des signes d’alerte qui rappellent l’objectif n°1 : HYDRATER !

Pourquoi la peau souffre en hiver ?

Le froid altère le fonctionnement de la barrière cutanée en provoquant une déshydratation accrue, en particulier sur les zones les plus exposées, comme les mains, le nez et les lèvres. Cette perte excessive en eau associée à une diminution de la sécrétion de sébum se traduit tout naturellement par les symptômes classiques de la sécheresse cutanée : tiraillements, démangeaisons, desquamation.

Impact de la climatisation
D’après une étude anglaise1, dans les bâtiments climatisés, 16 % des personnes trouvent leur peau sèche et 7 % se plaignent de démangeaisons.
Les scores sont de 5 % et de 7 % sur les mêmes problématiques hors climatisation.

Les conséquences sur la peau

Les inflammations cutanées font partie des effets classiques du froid sur la peau et se manifestent le plus souvent par une sensibilité accrue et des irritations. Les études montrent que ces phénomènes inflammatoires augmentent de 10 % en hiver par rapport à l’automne2.
L’application régulière d’un soin hydratant permet de réduire les conséquences de la sécheresse hivernale.

 

☑ la check-list peau douce

1/ Milieu tempéré recommandé

Contrairement aux idées reçues, l’eau n’hydrate pas la peau. Pour la toilette, les dermatologues préconisent une température de 35°C maximum pour la douche ou le bain. L’eau chaude et les bains prolongés sont fortement déconseillés en cas de peau sèche.

À l’intérieur, maintenez une température ambiante de 20°C le jour, 19°C la nuit, avec un taux d’humidité de l’air de 45 à 55 %.

2/ SOS hydratation cutanée

Pour la toilette, utilisez un nettoyant doux sans savon pour préserver le film hydrolipidique naturel de l’épiderme.

Séchez la peau avec délicatesse sans la frictionner pour ne pas l’irriter, limitez aussi les gommages.

Après chaque douche, appliquez généreusement un soin hydratant sur tout le corps, en insistant sur les zones les plus sèches, telles que les coudes, les genoux, l’arrière des bras…

Choisissez une crème plus riche et plus nourrissante que celle que vous utilisez le reste de l’année.

Pour les zones découvertes (nez, lèvres mais aussi mains), appliquez une crème spécifique qui fera barrière contre les agressions du vent et du froid.

Pensez à remettre de la crème hydratante après chaque lavage des mains

3/ Dress code anti-froid

Les vêtements sont en contact permanent avec l’épiderme et peuvent jouer un rôle dans l’inconfort des peaux sèches. Préférez les fibres naturelles douces, comme le coton ou la soie.

Protégez tout spécialement les extrémités : gants pour les mains, cache-nez, chaussettes surtout si vous restez longtemps à l’extérieur.

4/ Menu spécial hiver

Pensez à boire beaucoup d’eau pour assurer une bonne hydratation de l’intérieur, 1,5 L à 2 L par jour : eau, thé, tisanes, soupes… Tout compte !

Surveillez votre taux de vitamine D et E : consommez du poisson gras, des fruits secs à coque !

L’huile de germe de blé, les fruits secs à coque (amandes, noix, noisettes, pignons, pistaches), les kiwis, le fenouil, les épinards sont des sources de vitamine E, excellente pour la peau.

5/ Memo astuces

En rentrant à la maison, ne mettez surtout pas vos mains glacées et rendues douloureuses par le froid sous l’eau chaude pour les réchauffer ! Ce choc thermique risque d’endommager les vaisseaux sanguins et de créer des rougeurs. En plus, l’eau chaude décape le film hydrolipidique de la peau.

Mémo
  • Pas de mains glacées sous l’eau chaude !
  • Enfants + froid : soyez vigilant !
  • À la montagne, pensez à la protection solaire

Soyez très vigilant avec les enfants, qui jouent souvent longtemps dehors sans vraiment prendre conscience du froid. Leur peau fabrique moins de sébum, elle est donc encore plus fragile face aux agressions hivernales.

À la montagne, empilez les couches de vêtements, portez moufles, bonnet et écharpe, grosses chaussures isolantes mais n’oubliez pas la protection solaire SPF 50. Intense en altitude, augmenté par la réverbération sur la neige, le rayonnement UV agresse aussi la peau malgré le froid.

 
  1. British Medical Journal – Vol289/8 december 1984
  2. Kikushi, K., Kobayashi, H., Hirao, T., Ito, A., Takahashi, H., & Tagami, H., (2002). Improvement of mild inflammatory changes of the facial skin induced by winter environment with daily applications of a moisturizing cream. A half-side test of biophysical skin parameters, cytokine expression pattern and the formation of cornified envelope. Dermatology (Basel, Switzerland), 207(3), 269-275.
Continuez l'expérience
Comment préparer ma peau au froid ?
Avez-vous une peau sèche, très sèche, irritée ou atopique ?