Protection + Soin + Hydratation peau contre Hiver et Pollution

Allez au contenu Allez à la navigation

Protégez votre corps du froid avec Atoderm
#SkinBodyguard
Prenez soin de votre peau et traversez l'hiver dans les meilleures conditions grâce aux conseils experts BIODERMA
Cliquez sur les étapes pour découvrir chaque épisode
  1. Novembre
  2. Décembre
  3. Janvier
  4. Février
 
Épisode 10
Cap sur le printemps !

Les jours ont déjà bien rallongé et dans un mois, le printemps sera là. Grâce à l’accompagnement de BIODERMA, la famille Rosemont a bien supporté l’hiver lapon. Yoana, la maman explique : « j’ai un peu négligé l’hydratation le premier jour et immédiatement j’ai eu les lèvres et les mains gercées, alors j’ai vite compris ! Dès le lendemain j’ai appliqué le stick à lèvres (vraiment génial) et la crème mains plusieurs fois par jour et plus rien… Et puis après la douche, on a fait très attention à s’hydrater à chaque fois, toute la famille se tartinait d’Intensive Baume !  En cas de grand froid, il faut vraiment prendre le temps de se préparer avant de sortir et renouveler la protection souvent »

Comment ça se passe dans la peau ?

De retour en région parisienne après la belle aventure en Laponie, la famille Rosemont retrouve la vie citadine …  Et la pollution qui va avec ! Invisible et pourtant bien présente, la pollution atmosphérique a aussi un impact sur la peau. Certaines molécules comme l’ozone, le dioxyde d’azote et le dioxyde de soufre favorisent l’inflammation, les irritations et les rougeurs.
Encore une fois, le film hydrolipidique de l’épiderme est altéré, avec une perte en lipides et en eau puisque la PIE (Perte Insensible en Eau) augmente (Voir épisode 7). Parallèlement, le pH de la peau devient plus acide, favorisant la prolifération des bactéries et affaiblissant la barrière cutanée. Enfin, en augmentant la production des radicaux libres, les polluants accélèrent l’oxydation des cellules, donc le vieillissement cutané. 

L’avis du dermato
Dr Isabelle Baratte, Dermatologue attachée aux Hospices Civils de Lyon

« L’hiver lapon a finalement été assez facile à supporter pour la famille Rosemont et ce n’est pas sans raisons. D’abord, chacun a bien préparé sa peau et appliqué régulièrement les soins recommandés pendant le voyage. Ensuite, le taux d’humidité est moindre là-bas, le froid est sec contrairement à nos régions tempérées. Enfin, il faut tenir compte d’une pollution de l’air moins importante que celle qu’ils ont trouvée à leur retour en région parisienne.
En ville, le lien entre pollution atmosphérique et éruptions cutanées a été clairement établi par différentes études. Dans les grandes villes, on observe une augmentation des cas d’urticaire, d’eczéma, de dermatites de contact ou d’infections. La pollution associée au trafic urbain a aussi un impact sur l’apparition et l’aggravation de l’eczéma chez les jeunes enfants. L’utilisation d’un soin adapté pour traiter la sécheresse cutanée dès le 1er âge est donc plus que jamais essentielle.»
 

Notre recommandation produits
Créaline H2O AR

Innovation anti-rougeurs : l'eau micellaire nettoyante démaquillante qui favorise la diminution des rougeurs dès l'hygiène !

YeuxVisageAdultesAdos

24h d'hydratation et confort immédiat dès la douche

CorpsVisageAdultesEnfantsBébés

Nouveau nom

Le soin intensément anti-démangeaisons et réparateur. Ultra-apaisant - Ultra-Nourrissant

VisageCorpsAdultesEnfantsBébés

97 % des testeurs trouvent que Atoderm Huile de douche est facile à rincer et jugent son fini non gras et non collant.

 

Mémo

Très efficace pour diminuer inflammation et irritations, la vitamine E contribue à rétablir l’intégrité de la couche cornée, en apportant en plus une action anti-oxydante. Certains soins pour le corps et pour le visage en contiennent, comme par exemple Atoderm Huile de douche, Atoderm Crème ou Atoderm Intensive Baume. L’alimentation est également une bonne source d’apports en vitamine E, car notre organisme est incapable de la fabriquer.

  • Huile de germe de blé à utiliser à froid,
    huile de tournesol
     
  • Amandes, noisettes, pignons, noix du Brésil, pistaches
     
  • Kiwi, myrtilles, fenouil, épinards
     
  • Sardines et poissons gras

Les pics de pollution se produisent à deux moments-clés dans les grandes villes. L’hiver, ils sont causés par l’accumulation de polluants liés aux gaz d’échappement des véhicules et aussi par le chauffage et l’activité industrielle. L’été, nous avons affaire aux pics d’ozone liés à un fort ensoleillement, une faible circulation atmosphérique et une forte circulation automobile*. La peau est donc en première ligne face aux polluants, qui altèrent de nombreux processus de son métabolisme (cf Avis du Dermato). Durant ces pics de pollution,il est donc d’autant plus important d’adopter les bons gestes d’hygiène et de privilégier les produits hydratants pour former une barrière protectrice contre les agressions.

*Sources : (pollutiepiek.be) et (futura-sciences.com)

Sondage

Votre peau a-t-elle bien traversé l’hiver grâce à nos conseils ?

Saga Atoderm, la morale de l’histoire

Aux petits soins pour votre peau.

L’aventure extrême de la famille Rosemont en Laponie nous a montré que la peau devait absolument être protégée et nourrie en hiver, même si elle est cachée sous plusieurs couches de vêtements. Nous espérons que les conseils de BIODERMA vous ont été utiles pour mieux comprendre votre peau en cette saison et pour prendre conscience de l’importance d’être attentif à ses réactions. Avec le retour des beaux jours, d’autres défis l’attendent, la pollution et le soleil, entre autres ! Ne baissez donc pas votre garde et protégez votre peau toute l’année.