Peau sèche et Froid : irritée, rougeur, démangeaison, peau qui gratte et rougit (visage...)

Allez au contenu Allez à la navigation

Protégez votre corps du froid avec Atoderm
#SkinBodyguard
Prenez soin de votre peau et traversez l'hiver dans les meilleures conditions grâce aux conseils experts BIODERMA
Cliquez sur les étapes pour découvrir chaque épisode
  1. Novembre
  2. Décembre
  3. Janvier
  4. Février
 
Épisode 5
Peaux sèches irritées ou atopiques, ne grattez pas !

En cas de peau très sèche et irritée avec inflammation chronique et démangeaisons, les dermatologues parlent de « peau atopique », couramment appelé eczéma. Comme beaucoup d’enfants, Dan Rosemont, qui a maintenant 11 ans (voir épisode 4), souffre de dermatite atopique. La pathologie se déclare généralement entre 3 mois et 5 ans. Les peaux atopiques sont particulièrement sensibles au froid.

Comment ça se passe dans la peau ?

Caractérisée par une réaction excessive à certains allergènes, l’atopie peut toucher la peau, les bronches ou le tube digestif. Les peaux atopiques souffrent d’un défaut d’étanchéité de la couche cornée : elle ne fait plus barrière à cause d’un manque de lipides.
Les allergènes et les bactéries pénètrent plus facilement, provoquant une réaction inflammatoire. Des plaques rouges s’installent, fréquemment localisées au visage puis aux zones de plis, et entraînent des démangeaisons. Le grattage aggrave l’inflammation et la maladie évolue ainsi par poussées récidivantes : les crises d’eczéma alternent avec les accalmies

L’avis du dermato
Dr Isabelle Baratte, Dermatologue attachée aux Hospices Civils de Lyon

« Au cabinet, on voit souvent les enfants atopiques au début de leur histoire. On explique bien la situation aux parents et on leur donne les clés du traitement d’entretien et de celui des poussées. Au quotidien, il faut donner des bains à 32/34°C et hydrater la peau pour restaurer la barrière cutanée. En phase de crise d’eczéma, les dermocorticoïdes sont indispensables pour réduire l’inflammation, sans être ni redoutés, ni banalisés. Il suffit de respecter le traitement prescrit. L’essentiel, c’est d’éviter le grattage qui peut abîmer la peau, l’épaissir, la « cartonner » et provoquer des infections. Les dermocorticoïdes associés aux émollients cassent le cycle de l’inflammation et du grattage tout en restaurant la barrière cutanée. » 

Notre recommandation produits

24h d'hydratation et confort immédiat dès la douche

CorpsVisageAdultesEnfantsBébés

Le gel nettoyant quotidien apaisant, purifiant et relipidant

CorpsVisageAdultesEnfantsBébés

Nouveau nom

Le soin intensément anti-démangeaisons et réparateur. Ultra-apaisant - Ultra-Nourrissant

VisageCorpsAdultesEnfantsBébés

Les cas de dermatite atopique ont triplé en 20 ans(1). 15-30 % des nouveaux-nés en moyenne dans les pays industrialisés auront une peau atopique(2). Si un parent est sujet à l’atopie, il y a plus de 30 % de risque que le nourrisson le devienne. Si les 2 parents sont concernés, ce risque dépasse les 70 %(3).
 

1. Dermatite atopique : épidémiologie en France, définitions, histoire naturelle, association aux autres manifestations atopiques, scores de gravité, qualité de vie. E.Mahé. Ann Dermatol Veneorol. 2005 ; 132
2.Williams HC. Clinical practice. Atopic dermatitis. N. Engl. J ; Med 2005;352. 2314-2324
3.Dermatite atopique. S. A Büchner, Forum Med Suisse N°19, mai 2001

Mémo

Ça démange, ça démange… Mais comment gérer les crises et éviter le grattage ? Il existe différentes astuces. D’abord, respectez la prescription du médecin et assurez une hydratation quotidienne optimale de la peau. Vérifiez et coupez les ongles des jeunes enfants, vous pouvez mettre des mini-moufles anti-grattage aux bébés. Il existe des packs froids pour calmer les démangeaisons et des roulettes anti-grattage à passer sur les zones irritées.

Il existe différents types d’eczéma mais leurs manifestations sont toutes les mêmes : une peau très sèche avec des plaques rouges inflammatoires associées à des démangeaisons.

  • Eczéma atopique lié à un défaut de la barrière cutanée et à la prolifération de bactéries (staphylocoque doré)
  • Eczéma de contact lié au contact avec une substance allergisante ou irritante (nickel, parfum, détergents, conservateurs…)
  • A ne pas confondre avec l’eczéma, le winter itch est lié à une sécheresse intense. Il est causé par les conditions climatiques et les premiers signes apparaissent l’hiver.
     
Sondage

Vous ou des membres de votre famille
ont-ils la peau atopique ?

Astuces & Conseils pratiques

 

 

 


Séance crème tous les jours, les bonnes astuces d’hygiène et de soin au quotidien. Découvrez les recommandations d’une dermatologue pour créer un vrai moment de complicité et de plaisir… Paroles d’expert !

 
Découvrez l'épisode 6

Bienvenue
en Laponie !