BIODERMA France | Avez-vous les bons gestes pour vous protéger du soleil ?

Allez au contenu Allez à la navigation

Quizz Photoderm : Avez-vous les bons gestes pour vous protéger du soleil?

 

Nous les attendons souvent avec impatience mais une fois les premiers rayons arrivés, avons-nous les bons gestes pour protéger notre peau ?

 

Testez vos connaissances et découvrez les réponses dermatologiques de Michèle Sayag, médecin allergologue.

Testez vos connaissances en quelques clics
1. " Je ne bronze pas avec un SPF 50 ".
Vrai
Faux
Peut-être

Réponse de Michèle Sayag, médecin allergologue

FAUX - Un SPF 50 n’empêche pas le bronzage. Un protecteur solaire de coefficient de protection très élevé n’arrête pas 100% des UV. La toute petite fraction d’UVB qui passe suffit pour déclencher le processus du bronzage de manière très progressive avec un SPF 50, vous allez bronzer progressivement, mais votre bronzage durera plus longtemps. Un SPF 50 associé au meilleur indice de protection en UVA protège mieux la peau et notamment contre le vieillissement.

2. " L'indice 50+ : signifie que je serai 50 fois plus protégé(e) ".
Vrai
Faux
Peut-être

Réponse de Michèle Sayag, médecin allergologue

FAUX mais peut-être qu’une petite explication des indices de protection solaire s’impose ! L’indice de protection d’une crème solaire permet de déterminer son efficacité face aux effets néfastes du soleil. Il possède la même signification dans tous les pays et contrairement à ce que l’on pourrait penser, la protection n’est pas proportionnelle à la valeur de l’indice puisque, par exemple, un indice 15 arrête 93% des UVB (les rayons UVB sont ceux qui atteignent l’épiderme et qui sont responsables des maladies de peau), tandis qu’un indice 50 arrête 98% des UVB.

3. " Si je mets beaucoup de crème lors de la première application, inutile d’en remettre toutes les 2H ".
Vrai
Faux
Peut-être

Réponse de Michèle Sayag, médecin allergologue

FAUX - Souvent, les protecteurs solaires avec indices élevés procurent un faux sentiment de sécurité. On n’en met qu’une fois et on se sent protégé, mais c’est faux. Lorsque l’on passe la journée à l’extérieur, il faut réappliquer la crème toutes les deux heures. On doit maintenir une protection efficace. De plus, il faut en remettre systématiquement après chaque bain ou après une activité au cours de laquelle on a transpiré.

4." Je ne bronze pas à l’ombre et par temps nuageux ".
Vrai
Faux
Peut-être

Réponse de Michèle Sayag, médecin allergologue

FAUX - Un voile nuageux laisse passer 90 % et plus des ultraviolets. On doit donc appliquer de la crème solaire même par temps nuageux. Les rayons UV peuvent brûler la peau sans même une sensation de brûlure (car les nuages arrêtent les infrarouges responsables de la sensation de chaleur).

5. " Si je me baigne, la crème partira ".
Vrai
Faux
Peut-être

Réponse de Michèle Sayag, médecin allergologue

Tout dépend de la résistance à l’eau de la crème que l’on utilise. Il est essentiel de choisir une crème « water resistant » (résistante à l’eau). Cela ne dispense pas de réappliquer la crème après chaque bain. La résistance à l’eau est validée par des tests sous forme de deux bains de 20 min. Dans les faits, la protection ne dure pas aussi longtemps, car d’autres facteurs entrent en jeu, surtout en ce qui concerne les enfants qui passent leur temps à entrer et sortir de l’eau et à jouer dans le sable.

Continuez l'expérience #SansEtalement
LE NOUVEAU GESTE DE L'ÉTÉ #SansEtalement
Tout savoir sur la peau et le soleil