Allez au contenu Allez à la navigation

UNE PEAU SANS BOUTON
APAISÉE EN DOUCEUR
 
 
Pour l'acné de l'adulte
L’acné de l’adulte touche tout particulièrement des femmes de plus de 25 ans. Selon les études, 41 à 54 %* des femmes seraient concernées, avec différents cas de figure :
> acné persistante depuis l’adolescence
> acné tardive apparue pour la première fois à l’âge adulte
> rechute d’acné, qui avait d’abord disparu après l’adolescence et réapparaît à l’âge adulte.
En cabinet de dermatologie, les femmes adultes représentent la majorité des consultations pour un problème d’acné, plus que les adolescents. Difficile à vivre, cette pathologie a un impact psychosocial important, avec un retentissement majeur sur la confiance en soi. D’ailleurs, les femmes touchées déploient beaucoup d’efforts pour venir à bout de leurs imperfections.
Quelles sont les causes ?
L’origine est toujours une hyperséborrhée associée à une dysséborrhée, qui favorise ensuite l’inflammatoire : la bactérie P.acnes prolifère et provoque à la fois une inflammation du follicule pilo-sébacé et une stimulation immunitaire chronique.
La génétique et l’activité hormonale ont également une influence. On observe d’ailleurs que l’acné adulte féminine est liée au cycle menstruel, dans 65 à 78 %** des cas.
De nombreuses recherches sont en cours pour mieux comprendre ce phénomène d’acné tardive, encore mal expliqué. L’alimentation (produits laitiers), le stress, la pollution aux particules fines, les perturbateurs endocriniens sont ainsi suspectés de jouer un rôle et sont actuellement étudiés.
Comment se manifeste l'acné tardive ?
L’acné de l’adulte est souvent très différente de l’acné des adolescents. Le nombre des imperfections est moindre, mais souvent enflammée, localisée principalement sur le bas du visage (au niveau des mandibules et du menton) chez la femme et au niveau du dos chez l’homme.
1 > Des points noirs et microkystes
2/3> Des papules (petits boutons rouges en relief), qui évoluent parfois vers des pustules (tête jaune) et des nodules (microkystes en profondeur).Les femmes disent souvent avoir l’impression que les mêmes boutons réapparaissent au même endroit : en fait c’est l’évolution d’une même lésion à différents stades.
* F. Kamangar, K. Shinkai, Acne in the adulte female patient : a practical approach , International Journal of Dermatology, 2012
** Preneau S. , Dréno B. : Female acne – a different subtype of teenager acne ? JEADV 2012 ; 26 : 277-282