BIODERMA France | Dermatologique pédiatrique

Allez au contenu Allez à la navigation

Dermatologie pédiatrique

Extraits de Tchats

Partager

Pour en savoir plus sur la peau des bébé et des jeunes enfants, découvrez les réponses des dermatologues et des allergologues aux questions posées par les internautes à l'occasion de tchats organisés par BIODERMA.

La toilette du bébé ne doit pas être trop fréquente. Une fois par jour, chez le nouveau-né, et une fois tous les 2 ou 3 jours chez le nourrisson.
Le nouveau-né, c'est avant l'âge d'un mois et le nourrisson, c'est après l'âge d'un mois.

En ce qui concerne la prévention, elle s’adresse à des enfants « à risque », c'est-à-dire ayant au moins un parent atopique. Dans ces cas-là, on sait par exemple qu’éviter le contact avec un chat dans les premières semaines de la vie est utile. En ce qui concerne le traitement, les poussées d’eczéma doivent être traitées par des médicaments anti-inflammatoires (corticoïdes en crème) de manière la plus précoce possible. L’altération de la barrière cutanée doit être traitée quotidiennement par des émollients. 

L’arrivée du froid (sec) et l’introduction du chauffage dans votre maison (souvent insuffisamment humidifiée) peuvent expliquer cette sécheresse récente. Il faut utiliser pour cette période un produit d’hygiène sans savon et un bon hydratant (un cold cream ou si c’est insuffisant, un produit destiné à la peau sèche de l’atopique).

Si votre enfant a la peau sèche, il est recommandé d’appliquer une crème hydratante après le bain ou de mettre une huile hydratante dans le bain de temps en temps. Même si votre enfant n’a pas la peau sèche, l’application d’une crème hydratante après le bain peut être un moment privilégié de complicité avec votre bébé.

Les corticoïdes en crème restent le traitement le plus efficace des poussées d’eczéma. Utilisé correctement sous surveillance médicale, ce traitement permet de traiter efficacement chaque poussée et d’améliorer la qualité de vie des enfants et des parents. Il ne faut pas avoir peur de ces traitements qui ont souvent à tort, très mauvaise réputation.

Il n’y a pas de travaux scientifiques qui ont étudié ce problème. Cependant, on constate en effet des manifestations cutanées à l’occasion des poussées dentaires, en particulier au niveau du siège, sans que l’on en connaisse l’origine exacte.

Si votre bébé ou votre enfant n’a pas la peau sèche ou un terrain atopique, il est possible de lui donner un bain tous les soirs. Le lavage de cheveux n’est pas obligatoire tous les jours si votre enfant n’a pas transpiré.
En revanche, en cas de terrain atopique, un bain un soir sur deux est suffisant (cela permet de préserver la barrière cutanée fragile).

Le permanganate de potassium ou KMNO4 en chimie doit être utilisé avec la bonne dilution prescrite par le dermatologue. Dans ces conditions, il ne pique pas et reste un très bon produit. Ensuite, utilisez un cold cream ou une crème nourrissante non parfumée.

Pour les croûtes de lait, il faut utiliser un shampooing ou une lotion spéciale contenant une faible concentration d'urée. Il est préférable de demander l'avis de votre pharmacien car plusieurs produits existent. Après l'application de la lotion ou après le shampooing, il faut enlever doucement les croûtes et surtout utiliser le traitement régulièrement pour éviter la formation des croûtes (1 ou 2 fois par semaine).

Visiblement, votre petite fille a une peau d’eczéma atopique. Il faut consulter un dermatologue pour la traiter spécifiquement. En attendant, évitez les bains prolongés, utilisez des huiles nettoyantes pour la toilette et graissez-la 1 à 2 fois par jour avec des baumes lipidiques adaptés aux peaux atopiques vendus en pharmacie, spécifiques aux bébés.

Effectivement, c'est parfois difficile. Si la crème hydratante pique l'enfant, il faut être sûr que le traitement est bien adapté et notamment que les plaques d'eczéma sont traitées par un traitement spécifique. Si la crème pique alors qu'il n'y a pas d'eczéma, il faut essayer de changer de crème. Et si la crème ne pique pas mais que l'enfant n'aime pas être « badigeonné », il faut essayer d'attirer son attention sur autre chose pendant l'application de la crème. Par exemple, on peut inventer un jeu autour de l'application de la crème auquel l'enfant participe. Il faut toujours essayer de réaliser les soins dans un cadre ludique.

La seule solution est de progressivement se passer de la tétine... En effet, la peau est irritée par le contact constant avec la salive et il n'y a pas de traitement efficace si la tétine est en contact permanent avec les lèvres.

La toilette doit être réalisée avec des produits doux, sans savon. Les bains ne doivent pas contenir de solutions moussantes. Ils doivent être plutôt courts et réalisés tous les 2 ou 3 jours. L'application d'une crème hydratante quotidienne est souvent utile. Les enfants atopiques ne doivent pas être trop couverts car ils craignent la chaleur. Pour la nuit, il est souvent utile d'utiliser des pyjamas longs et couvrants. L'ensemble de ces conseils et le traitement médical spécifique doivent être abordés au cours d'une consultation médicale. Enfin, il faut éviter d'avoir recours à des régimes alimentaires sans avis médical.

Avant d’appliquer une crème, je vous conseille d’utiliser un produit d’hygiène adapté à sa peau sèche, ne pas prolonger le bain trop longtemps, ni utiliser de l’eau trop chaude, et sécher délicatement et parfaitement la peau en tamponnant. Une crème hydratante et restructurante devrait être appliquée sur sa peau idéalement 2 fois par jour.

1) une hygiène adaptée : un nettoyant sans savon, un bain court ou une douche à une température tiède,
2) un traitement anti-inflammatoire local sur les plaques d’eczéma (le plus souvent dermocorticoïdes) prescrit par un pédiatre ou un dermatologue, traitement indispensable pour éviter une aggravation de l’état de votre enfant et qui doit être appliqué en quantité suffisante et suffisamment longtemps selon les conseils de votre médecin,
3) un émollient appliqué sur l’ensemble du corps (en dehors des plaques d’eczéma) au moins une fois par jour et qui doit être poursuivi impérativement après la disparition des plaques tous les jours pour éviter les rechutes.

Vous pouvez utiliser une crème spécifique destinée aux irritations du contour de la bouche qui va protéger la peau de l’action agressive de la salive. Cependant, il est un peu illusoire de penser faire disparaître complètement ce problème cutané si vous n’arrivez pas à éliminer définitivement la sucette.

Si votre bébé a une peau normale, il peut profiter du bain tant que la température de l’eau lui permet de ne pas "attraper froid". Le bain moussant peut être une source d’irritation. En revanche, l’utilisation d’un produit nettoyant moussant sans savon est utilisable sans risque.

Une crise d’eczéma correspond à une inflammation de la peau. Il faut donc utiliser un traitement local anti-inflammatoire. Le traitement le plus efficace reste les crèmes à la cortisone. Ce traitement est prescrit par un médecin pendant une durée limitée. Il est très efficace sur les crises d’eczéma et n’est pas dangereux pour l’enfant s’il est bien utilisé.

Il faut utiliser une pâte à l'eau ou une crème spécialement conçue pour protéger le siège du bébé. Ces rougeurs surviennent surtout pendant les épisodes de diarrhée. Si les rougeurs ne disparaissent pas après une dizaine de jours, il faut demander l'avis de votre pharmacien ou médecin. Le traitement préventif le plus efficace est de changer souvent le bébé pour éviter la macération. Il faut éviter d'utiliser des couches en coton qui aggravent la macération.

Les dartres sont des zones de peau sèche et blanche. Elles nécessitent l'utilisation d'une crème hydratante mais malgré ce traitement les zones plus blanches (dépigmentation) durent en général plusieurs mois. Elles sont notamment plus visibles après l'été.