BIODERMA France | Hygiène du cheveu et du cuir chevelu

Allez au contenu Allez à la navigation

Cheveux et cuir chevelu

Extraits de Tchats

Partager

Pour en savoir plus sur les l'hygiène des cheveux et du cuir chevelu, découvrez les réponses des dermatologues et des allergologues aux questions posées par les internautes à l'occasion de tchats organisés par BIODERMA.

Une alimentation équilibrée est plus utile que des compléments alimentaires. Un traitement hormonal prescrit par un médecin peut améliorer l’état des cheveux en période de pré-ménopause. La coloration devra être la plus douce possible.

Les cheveux doivent être lavés quand ils sont sales. Si un shampooing quotidien est justifié, cela ne pose pas de problème quand le shampooing utilisé est doux (par exemple les shampooings de la gamme Nodé). Si les cheveux sont très gras chez une femme et qu’elle est sous contraception, celui-ci devra être adapté.

Bien sûr, les cheveux aussi ont besoin de protection. Des huiles protectrices avec indice solaire sont disponibles en pharmacie ou chez votre coiffeur.

La perte de cheveux quelques semaines après l’accouchement est un phénomène courant et normal. Les cheveux pendant la grossesse sont presque tous en phase de croissance (c’est la phase anagène). Après l’accouchement, ce phénomène cesse et une plus forte proportion de cheveux en phase de chute (dite phase télogène) est présente. La chute est de fait physiologique. Elle peut perdurer s’il existe une carence en fer, ceci peut donc être à contrôler. Si ce phénomène est noté tout particulièrement pendant les shampooings, ces derniers n’en sont pas responsables et ils doivent être utilisés comme d’habitude.

L’alopécie androgénétique (manque de cheveux) sur le dessus du cuir chevelu (vertex) peut être liée à des facteurs hormonaux et au vieillissement. Ce phénomène est en effet influencé par l’hérédité, mais pas seulement. Par ailleurs, les permanentes pourraient éventuellement favoriser une chute plus diffuse des cheveux si elles sont agressives et répétées.