Conseil dermatologie Peau avec rougeurs et vaisseaux apparents - visage, vaisseaux...

Allez au contenu Allez à la navigation

Peau avec rougeurs et vaisseaux apparents

Mieux la comprendre, mieux en prendre soin

Partager

Parmi les peaux sensibles et réactives, certaines présentent des rougeurs et des petits vaisseaux apparents au niveau du visage, souvent de manière transitoire mais le phénomène peut s'aggraver progressivement et les manifestations cutanées devenir permanentes. 

Résumé
  1. À quoi sont dues les rougeurs apparentes ?
  2. Quels sont les symptômes de la couperose ?
  3. Quelles sont les causes de la couperose ?
  4. Qui est concerné par la couperose ?
  5. Quels sont les symptômes de la rosacée ?
  6. Quelles sont les causes de la rosacée ?
  7. Qui est concerné par la rosacée ?
Peau avec rougeurs et vaisseaux apparents

À quoi sont dues les rougeurs apparentes ?

Rougeurs ou vaisseaux apparents, toutes ces manifestations cutanées sont dues à une anomalie du système veineux du visage qui ne fonctionne pas normalement. Les rougeurs, avec ou sans sensations de chaleur, sont passagères ou plus durables. Certains facteurs sont considérés comme aggravants :

  • Les variations brutales de températures (froid-chaud),
  • La consommation de plats chauds et épicés, la prise d’alcool…

La rosacée et la couperose, qui est une forme de rosacée, sont le plus fréquemment responsables du phénomène de rougeurs et de vaisseaux apparents sur le visage. Mais ce ne sont pas les seules causes. Certaines pathologies dermatologiques présentant des vaisseaux dilatés simulent une couperose, certains flushes peuvent correspondre à des pathologies sous-jacentes à explorer, certains médicaments peuvent favoriser l'apparition de dilatations vasculaires sur le visage ou les augmenter. Une consultation dermatologique est donc justifiée en cas de doute.

Quels sont les symptômes de la couperose ?

La couperose correspond à des dilatations des petits vaisseaux superficiels de la peau situés dans le derme superficiel. Le terme médical correspondant à ces dilatations vasculaires est télangiectasies.

Le réseau de vaisseaux superficiels dessine un « chevelu capillaire » fait de traînées linéaires rougeâtres sur le visage. Certains paramètres de ce réseau peuvent varier selon les personnes et leur type de peau, l’ancienneté du processus, la température ou le changement de température interne ou externe. Les vaisseaux seront plus ou moins larges, de couleur allant du rouge vif au violet voire bleuâtre. La topographie est variable, mais le plus souvent relativement symétrique : les ailes du nez sont parfois seulement atteintes, les pommettes sont la zone de prédilection, ou les joues de manière générale. Toutefois, tout le visage peut être atteint.

Lorsque l’arborescence des télangiectasies est difficile à individualiser à l’œil nu et que la rougeur prédomine, on parle alors d’érythrose. De manière logique, le terme général, à mi-chemin car mêlant les deux variantes, est l’érythro-couperose.
Au sein de la couperose, on peut parfois observer la présence d'un angiome stellaire : il s’agit d’une arborescence vasculaire en forme d’étoile centrée par un point rouge plus ou moins en relief.

Dans la plupart des cas, la couperose ne correspond à aucune pathologie sous-jacente, son apparition est lente et progressive. Elle représente une forme de rosacée. Son apparition peut être précédée par des flushes. Les autres manifestations de la rosacée sont l'érythrose et éventuellement des papules (petits boutons) rouges, voire des pustules. La consommation d'alcool n'est pas la cause de la couperose, ni de la rosacée.

Quelles sont les causes de la couperose ?

Les conditions climatiques extérieures jouent un rôle, car l'exposition aux intempéries, au soleil et aux variations de température extérieure du fait d'une profession ou de hobbies particuliers prédispose à son apparition. La consommation d'alcool n'est pas la cause de la couperose, ni de la rosacée.

Qui est concerné par la couperose ?

Les peaux claires et fines sont davantage sujettes à la couperose. 

Quels sont les symptômes de la rosacée ?

La rosacée est une maladie dermatologique fréquente qui touche uniquement le visage : en particulier le nez, les joues, le front et le menton. Les yeux peuvent être atteints (rosacée oculaire), mais plus rarement. Il ne s’agit nullement d’une acné, d’ailleurs le terme d'acné rosacée parfois utilisé est appelé à disparaître. Affection cutanée affichante, elle est souvent mal vécue psychologiquement en raison du préjudice esthétique et de la confusion fréquente avec les stigmates de l’alcoolisme chronique.

3 formes différentes, 3 types de symptômes

  • La forme vasculaire : l’érythrose et la couperose

Elle se manifeste par la présence de rougeurs au niveau du visage, accompagnées ou non de couperose (petits vaisseaux dilatés des joues et du nez appelés télangiectasies). Sur ces rougeurs, peuvent s’ajouter de manière intermittente des bouffées vaso-motrices ou flushes, c'est-à-dire un afflux brutal de sang au niveau du visage, rapidement résolutif.

  • La forme papulo-pustuleuse

L’érythrose est alors associée à des boutons qui ressemblent à des lésions d'acné (boutons rouges et petites pustules, mais sans comédon), toujours présents exclusivement sur le visage et apparaissant par poussées.

  • La forme hypertrophique

Cette forme se caractérisant par un gros nez bosselé est beaucoup plus rare et ne touche pratiquement que les hommes. Appelée rhinophyma au niveau du nez, elle est sans rapport avec la consommation d’alcool, contrairement à ce que l’image populaire laisse entendre. L’ensemble des symptômes concourt souvent à une gêne quotidienne importante et une altération de la qualité de vie.

Quelles sont les causes de la rosacée ?

  • Les facteurs génétiques : les femmes à peau claire des régions du Nord de l’Europe sont particulièrement atteintes ;
  • Les facteurs environnementaux externes : l’exposition aux ultraviolets, les variations de température (certaines professions sont de ce fait plus exposées), la prise d’excitants (alcool, épices) sont prépondérants dans l’apparition de la rosacée ;
  • Une anomalie du fonctionnement de la veine faciale semble notamment à l’origine des flushes ;
  • Un petit parasite, le demodex folliculorum, présent normalement au niveau de la peau, semble jouer un rôle important. Il provoquerait ici une réaction inflammatoire.

Qui est concerné par la rosacée ?

Les femmes sont 3 fois plus souvent atteintes de rosacée que les hommes et les peaux claires sont les plus touchées.
Les symptômes apparaissent souvent vers 30 ans, mais l’âge de prédilection se situe vers 50 ans.
Une caractéristique fréquente de la rosacée est son association à une peau sensible.