BIODERMA France | Peau irritée avec démangeaisons, atopique

Allez au contenu Allez à la navigation

Peau irritée avec démangeaisons, atopique

Extraits de Tchats

Partager

Pour en savoir plus sur les peaux irritées avec démangeaisons et les peaux atopiques, découvrez les réponses des dermatologues et des allergologues aux questions posées par les internautes à l'occasion de tchats organisés par BIODERMA.

En ce qui concerne la prévention, elle s’adresse à des enfants "à risque", c'est-à-dire ayant au moins un parent atopique. Dans ces cas-là, on sait par exemple qu’éviter le contact avec un chat dans les premières semaines de la vie est utile. En ce qui concerne le traitement, les poussées d’eczéma doivent être traitées par des médicaments anti-inflammatoires dermocorticoïdes de manière la plus précoce possible. L’altération de la barrière cutanée doit être traitée quotidiennement par des émollients.

Il est préférable d'utiliser une crème hydratante une fois par jour chez l'enfant atopique mais ce n'est pas une obligation. En effet, certains enfants ont la peau moins sèche que d'autres et nécessitent une application moins fréquente. Et puis la crème hydratante n'est pas un traitement des plaques rouges. Sur ces plaques rouges, il faut utiliser un traitement anti-inflammatoire prescrit par votre médecin.

Les allergies alimentaires peuvent parfois aggraver l'eczéma. Mais ceci est assez rare et doit être confirmé par des tests adéquats réalisés par un médecin. Il peut s'ensuivre un régime d'éviction particulier vis-à-vis de l'allergène alimentaire en cause. Cependant, dans la grande majorité des cas chez un enfant atopique âgé de 5 ans, il n'y a aucune recommandation particulière vis-à-vis de l'alimentation.

C’est un équivalent mineur d’eczéma que l’on appelle eczématide achromiante. Il faut appliquer régulièrement une crème nourrissante sur la peau de votre fille, éviter les lavages intempestifs et lui donner 30 grammes de beurre frais par jour (source de vitamine A).

Visiblement, votre petite fille a une peau d’eczéma atopique. Il faut consulter un dermatologue pour la traiter spécifiquement. En attendant, évitez les bains prolongés, utilisez des huiles nettoyantes pour la toilette et graissez sa peau 1 à 2 fois par jour avec des baumes lipidiques adaptés aux peaux atopiques vendus en pharmacie, spécifiques aux bébés.

L’eau calcaire aggrave la sécheresse cutanée et donc l’altération de la barrière cutanée, ce qui permet aux allergènes de l’environnement de pénétrer la peau et de déclencher des poussées d’eczéma chez l'enfant atopique.

C’est un équivalent d’eczéma. Avant de passer à une crème médicamenteuse, il faut essayer la crème ATODERM Intensive sur ses plaques rouges tous les jours en couche épaisse (deux fois par jour).

Une peau sensible est une peau qui tolère mal les soins locaux quels qu'ils soient et qui entraîne des sensations de brûlures ou d'inconfort cutané très fréquents. On peut avoir une peau sensible au cours de l'atopie, mais également dans beaucoup d'autres maladies dermatologiques.

La piscine n'est pas du tout contre-indiquée chez les atopiques. En revanche, il faut l'éviter pendant une crise d'eczéma. Quelques conseils : utiliser une crème hydratante ou une crème barrière avant le bain, se laver avec un gel sans savon après le bain et appliquer de nouveau une crème hydratante après la douche.

L'atopie correspond à un terrain génétique particulier qui peut s'exprimer chez les enfants par différentes maladies : les allergies alimentaires, l'eczéma atopique, le rhume des foins ou l'asthme. Il y a d'autres formes d'eczéma qui ne sont pas atopiques. Par exemple, l'eczéma de contact est une allergie qui peut survenir chez l'adulte en dehors de tout contexte d'atopie.

Il y a plusieurs facteurs à l’origine de l’eczéma atopique. Avant tout, il y a une prédisposition génétique qui rend la peau plus sèche et moins « imperméable » que la peau des enfants sans eczéma. Les autres facteurs sont des facteurs d’environnement qui viennent agresser cette peau génétiquement fragile. Parmi ces facteurs, on peut citer l’utilisation de produits trop détergents sur la peau, les allergies à des produits d’environnement, par exemple certains produits contenus dans les cosmétiques, les allergies à certains aliments, etc. Donc l’eczéma atopique n’est pas qu’une maladie allergique mais avant tout une maladie génétique. Il faut donc chez les enfants à risque (les enfants qui ont des antécédents familiaux d’eczéma atopique) hydrater fréquemment la peau pour essayer de prévenir l’apparition de l’eczéma.