Conseil dermatologie Soins, crème anti-age - Vieillissement Peau, alimentation, produits

Allez au contenu Allez à la navigation

Peau mature

Mieux la comprendre, mieux en prendre soin

Peau mature
Partager

Le vieillissement est un processus continu qui se traduit de différentes manières. Des premières rides aux sillons plus marqués, de la perte de volume à l'affaissement, il se passe plusieurs dizaines d'années ! Le vieillissement du visage n’est pas comparable à celui du reste du corps, car la peau du visage est soumise aux expressions du visage et aux lois de la pesanteur. Les mouvements constants auxquels est soumise la peau sont responsables du vieillissement du visage et ce, d’autant plus que la peau est affaiblie par l’exposition solaire, l’intoxication tabagique, une mauvaise alimentation et par ses qualités génétiques intrinsèques. On connaît de mieux en mieux les facteurs qui jouent sur le vieillissement et on sait aujourd'hui comment ralentir ce phénomène physiologique naturel et même en corriger certains aspects. 

Résumé
  1. En quoi consiste le vieillissement exactement ?
  2. Quelles sont les causes du vieillissement ?
  3. Le rôle du rayonnement UV
  4. Le rôle du tabagisme
  5. Le rôle de l'alimentation
  6. Le rôle du stress
  7. Sommes-nous tous égaux face au vieillissement ?
  8. Comment fonctionnent les soins anti-âge ?
Peau mature

En quoi consiste le vieillissement exactement ?

Le vieillissement marque un ralentissement progressif du métabolisme cutané qui démarre vers 25-30 ans chez les femmes et évolue lentement au fil du temps. On constate une altération de la texture et de la couleur de la peau, avec l'installation de rides. Plus fine, plus sèche, la peau devient moins résistante aux agressions, moins souple aussi car le film hydrolipidique diminue avec la baisse de sécrétion de sébum. Comme tous les organes, la peau vieillit selon un processus chronologique programmé génétiquement.  Mais ce phénomène est influencé par notre mode de vie, notre alimentation, les toxiques auxquels nous sommes exposés ou encore le stress. La peau est particulièrement vulnérable aux agents extérieurs car elle est notre rempart entre l’organisme et le milieu qui nous entoure, avec tous les agents agressifs comme les UV, les radicaux libres, etc…
Les différents signes cliniques du vieillissement cutané :

  • Perte d'éclat,
  • Rides et ridules,
  • Perte de fermeté,
  • Sécheresse,
  • Inconfort,
  • Taches pigmentaires.

Quelles sont les causes du vieillissement ?

On sait aujourd'hui que la peau est soumise à deux types de vieillissement :

  • Le vieillissement intrinsèque : c’est le vieillissement chronologique, conséquence du temps qui passe, qui concerne tout organisme et qui dépend des facteurs génétiques et physiologiques, parfois même de facteurs pathologiques.
  • Le vieillissement extrinsèque : il est lié aux conditions et au mode de vie, principalement à l’exposition solaire, mais aussi au tabagisme, au stress ou encore à la pollution.

Au carrefour des ces deux processus, il faut compter avec le stress oxydatif, l'une des causes majeures du vieillissement cutané. Généré notamment par les radicaux libres, ce phénomène biologique endommage les structures de nos cellules (ADN, membranes, protéines…). Notre organisme produit naturellement des radicaux libres mais nos cellules disposent normalement d'un dispositif de défense. Avec l'âge, un déséquilibre se crée entre les agressions (oxydation) et les capacités de défense (anti-oxydants). En effet le nombre d'agresseurs potentiels augmente avec l'âge et les conditions de vie (UV, pollution, tabac…), les défenses de l'organisme sont débordées et le vieillissement s'accélère… Voilà pourquoi les anti-oxydants jouent un rôle décisif dans la lutte contre le vieillissement. Ce sont des molécules qui s’opposent aux radicaux libres, soit en les piégeant (vitamines C et E), soit en renforçant les systèmes anti-radicalaires de la peau (sélénium, zinc, coenzyme Q 10, super-oxyde-dismutase). Elles limitent l’influence néfaste du stress oxydatif sur les cellules de la peau, responsable du vieillissement cutané.

Le rôle du rayonnement UV

C'est aussi l'une des grandes causes de vieillissement cutané. Il suffit de regarder le vieillissement des zones photo-exposées habituellement, telles que le cou, le décolleté, les avant-bras et le dos des mains par rapport à celui des zones couvertes, pour comprendre les méfaits induits par le soleil. La peau se ride, se marque et diverses lésions cutanées favorisées par les UV peuvent se développer. Les rayons UV induisent des dégâts majeurs directs au niveau de l’épiderme et du derme. La résistance aux agressions des UV varie beaucoup en fonction des phototypes. La peau des sujets blonds à phototype clair vieillit beaucoup plus rapidement que celle des sujets qui ont une peau mate ou foncée. L’intensité et la durée des expositions solaires conditionnent aussi le photovieillissement qui débute dès l’enfance, car la peau «se souvient » des UV reçus pendant toute la vie.

Le rôle du tabagisme

C'est un autre grand facteur de vieillissement, à la fois par sa toxicité directe et par sa toxicité indirecte, par le biais de son action vasculaire. Il altère les fibres élastiques de la peau et augmente la production de radicaux libres. Il suffit de regarder le visage d’une fumeuse qui s’expose au soleil pour comprendre l’impact de ces deux facteurs associés !

Le rôle de l'alimentation

La qualité et l’équilibre de notre alimentation est extrêmement importante. Une alimentation déséquilibrée, pauvre en protéines, lipides, vitamines, oligoéléments et antioxydants n’apporte pas les outils nécessaires à la défense et à la régénération tissulaires. Pour cela, suivez les conseils largement répandus par les campagnes de prévention.
Apportez les aliments vitaux à votre corps tels que l'eau, les oligoéléments, les vitamines, les protéines, les lipides riches en oméga 3 et oméga 6, les glucides d’action lente etc.

  • Mangez au moins 5 portions de fruits et légumes par jour,
  • Variez votre alimentation (protéines animales et végétales, huiles...),
  • Ne mangez ni trop gras, ni trop sucré...

Bref, que du bon sens !

Le rôle du stress

D’un point de vue biologique, les conséquences du stress sur le vieillissement de la peau sont les mêmes que sur le reste du corps. C'est-à-dire que le stress est un grand consommateur d’énergie et un grand producteur de radicaux libres. Mais ce qu’il induit en plus sur le visage, c’est une tension musculaire des muscles peauciers, et donc une traction permanente sur la peau et son vieillissement par "crispation". D’autre part, l’absence de sommeil ou un mauvais sommeil diminue les capacités de l’organisme à bien se régénérer et se défendre. Si l'on veut ralentir le vieillissement, il est donc important de mener une vie saine (sommeil, alimentation de qualité, limitation des toxines…).

Sommes-nous tous égaux face au vieillissement ?

Non, nous ne sommes pas égaux face au vieillissement ! Certaines peaux "marquent" plus et plus vite que d’autres. Par exemple, les peaux fines et sèches se rideront plus facilement que les peaux grasses et épaisses. Les peaux blanches se rideront plus que les peaux noires. C’est la génétique et notre qualité de vie qui vont influer sur la capacité de la peau à se régénérer.
Dans tous les cas, la peau jeune doit déjà être protégée des facteurs environnementaux susceptibles de la fragiliser (soleil, pollution, radicaux libres, etc.). Ensuite, dès qu’on le souhaite, on peut utiliser un soin anti-âge qui entretient la souplesse de la peau ainsi que son éclat et sa tonicité.

Comment fonctionnent les soins anti-âge ?

Ils cherchent à relancer les mécanismes biologiques qui s'essoufflent peu à peu : l'épiderme se renouvelle au ralenti, la peau s'amincit, les échanges entre le derme et l'épiderme diminuent, les composants de la peau se dégradent…  La peau est un tissu qui se renouvelle entièrement tous les 28 jours dans les conditions normales. Une peau mature a davantage de difficultés à se reconstruire, elle a besoin de soins spécifiques qui vont créer les conditions optimales pour l'aider à se régénérer. Ce processus de régénération tissulaire est essentiel pour lutter contre le vieillissement cutané car la peau est une barrière ultrasophistiquée qui nous protège de notre environnement. Il est facile de comprendre que plus elle sera entretenue, plus elle sera solide pour lutter contre les diverses agressions, et moins elle marquera. La peau est comme un mur, elle doit être à la fois souple et résistante. Une bonne régénération tissulaire permet de l’entretenir et de la maintenir à son état optimal.