Conseils dermatologie Peau sèche et eczéma localisé - l'eczéma atopique et l'eczéma de contact

Allez au contenu Allez à la navigation

Peau sèche et eczéma localisé

Mieux la comprendre, mieux en prendre soin

Peau sèche et eczéma localisé
Partager

L'eczéma est une maladie inflammatoire de la peau, le plus souvent localisée et qui se caractérise par des plaques rouges qui démangent. Ces plaques d'eczéma peuvent apparaitre sur une courte période, ou au contraire être chroniques. Il existe de multiples formes d'eczémas, mais les plus fréquemment rencontrées sont la dermatite atopique et la dermite de contact. Source d'inconfort au quotidien, l'eczéma touche plus de 2 millions de personnes en France*.


*Le Figaro Santé N°8 Avril-Mai-Juin 2016

Résumé
  1. Comment reconnaître l'eczéma ?
  2. Quels sont les différents types d'eczémas ?
  3. Quelle stratégie adopter en cas d'eczéma ?
Peau sèche et eczéma localisé

Comment reconnaître l'eczéma ?

Quel que soit le type d'eczéma, les symptômes sont similaires et suivent différentes phases au fil des poussées. On observe d'abord des rougeurs (érythème) qui s'accompagnent de démangeaisons plus ou moins marquées. Ces lésions évoluent avec l'apparition d'un oedème, qui conduit le plus souvent à de petites surélévations à contenu clair qui finissent par se rompre et suinter. En séchant elles vont laisser la place à des croûtes qui vont tomber sans laisser de cicatrices . Dans la quasi-totalité des cas, la peau est alors extrêmement sèche avec une desquamation accentuée. Ce schéma se répète dans le temps à intervalles réguliers si la maladie est chronique, ou à chaque fois que la peau est en présence du facteur déclencheur de l'eczéma.

Quels sont les différents types d'eczémas ?

On distingue deux principaux types : l'eczéma atopique et l'eczéma de contact.
 

La dermatite atopique est une des principales cause de consultation dermatologique, principalement chez les enfants. Le nombre de personnes sujettes à cette pathologie a triplé en 30 ans dans les pays industrialisés, à cause du mode de vie (excès d'hygiène) et de l'environnement. La pathologie commence généralement chez le nourrisson, après 3 mois, et concerne environ 10 à 20 % des enfants. L'eczéma atopique est lié à une prédisposition génétique d'altération de la barrière cutanée et du système immunitaire. Son impact sur la qualité de vie de l'enfant et de ses parents est considérable. Cependant les symptômes de l'eczéma atopique disparaissent avant l'adolescence dans la majorité des cas. Pour en savoir plus, voir ici.
 

La dermite dite "de contact" désigne une réaction cutanée liée au contact avec une substance allergène ou irritante. Les lésions sont généralement limitées aux zones de contact entre la peau et le facteur déclenchant. C'est la deuxième grande cause d'eczéma après la dermatite atopique et la maladie professionnelle la plus fréquente, surtout au niveau des mains. Les coiffeurs (teintures), les maçons (ciment) et les infirmières (gants en latex) font partie des professionnels les plus touchés.

  • La dermite d'irritation est liée au contact avec une substance qui altère la peau (soude, savon,....). La réaction dépend des propriétés chimiques de la substance, de la quantité de produit en contact avec la peau, de la durée et de la fréquence de l'exposition. La dermite d'irritation représente 70 à 80 % des dermites de contact**.
  • La dermite allergique, plus rare, environ 20 à 30% des patients, se déclenche après des contacts répétés avec certaines substances ( médicaments, plantes, cosmétiques, métaux,...). Comme pour toutes les allergies, l'apparition de la réaction allergique est précédée d'une phase de sensibiisation qui provoque une réponse du système immunitaire sans symptômes apparents. La réaction allergique apparait lors d'un contact ultérieur avec le même allergène.

**Nosbaum 2010 Dermatite de contact allergique et irritative Physiopathologie et diagnostic immunologique Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement 71(3), 394-397

Quelle stratégie adopter en cas d'eczéma ?

La crise d'eczéma aiguë se déroule en 4 phases :

  • phase érythémateuse (rougeurs) correspondant à une inflammation aiguë,
  • phase oedémateuse et vésiculeuse, avec apparition gonflement et de vésicules accompagnées de fortes démangeaisons,
  • phase suintante où les vésicules libèrent le liquide clair qu'elels contenaient,
  • phase croûteuse : elle fait suite à la rupture des vésicules qui sèchent et se couvrent de croûtes qui finissent pas tomber sans laisser de cicatrices

Les traitements anti-inflammatoires recommandés par les dermatologues, les dermocorticoïdes, sont prescrits en application locale et sont indispensables en phase de crise pour lutter contre l'inflammation. Utilisés dans la durée et la dose prescrites par le médecin, ils sont efficaces et sans danger.
Mais seule l'élimination du contact avec la substance allergène qui provoque l'eczéma et des produits d'hygiène et de soin adaptés en période de rémission peuvent permettre d'espacer ou de faire disparaître les crises.