Bioderma FRANCE - Site Officiel - Laboratoire dermatologique, Conseils Peau adulte, enfant, bébé

Allez au contenu Allez à la navigation

Peau sensible à intolérante

Extraits de Tchats

Partager

Pour en savoir plus sur les peaux sensibles à intolérantes, découvrez les réponses des dermatologues et des allergologues aux questions posées par les internautes à l'occasion de tchats organisés par BIODERMA.

Tout dépend du type de sensibilité. Cette peau peut être nettoyée avec de l'eau ou bien avec de l'eau et un pain surgras, ou bien avec une lotion micellaire du type Créaline H20, selon ce que vous tolérez.

Oui. C'est possible, effectivement, bien que rien ne soit démontré. Mais d’abord, rappelons que la sensibilité cutanée c’est d’abord un problème individuel. Une eau trop acide ou qui contient trop de pesticides peut favoriser la survenue d’une sensibilité cutanée.

Une peau allergique est une peau qui est allergique à un produit très précis. Il s'agit d'un phénomène immunologique. Au contraire, une peau hyper-réactive ou hyper-sensible, réactive ou intolérante (ce sont des synonymes) est une peau qui réagit trop fort à des choses très différentes, comme nous l'avons déjà dit. Mais il n'y a aucun phénomène immunologique.

Les signes sont exactement les mêmes, simplement une peau sensible permanente dure plus longtemps. Une peau sensible transitoire s’exprime quelques heures, de manière transitoire. C’est peut-être l’occasion de redéfinir les peaux sensibles : ce sont des peaux qui soit sont le siège de picotements, sensations de brûlures, démangeaisons ou douleurs, soit deviennent rouges en présence de facteurs très variés comme le contact avec l’eau, des cosmétiques ou des produits de toilette. Mais aussi avec le vent, le froid, le chaud ou en présence de stress, au moment des règles ou même en présence d’autres facteurs qui peuvent être variables selon les sujets atteints.

Une peau sensible se caractérise par des rougeurs cutanées ou par des picotements, sensations de brûlures, des démangeaisons, ou même des douleurs en réponse à des facteurs qui ne sont pas "toxiques" en eux-mêmes : l'eau, les produits de toilette, les cosmétiques, le vent, le froid, le chaud, le soleil, le stress, les règles, etc.

Des facteurs très variés peuvent déclencher la sensibilité cutanée. Mais il s'agit d'une réponse individuelle que l'on comprend encore mal. Cette hyperréactivité est probablement due à une hyperactivation des kératinocytes (cellules de la peau) et des fibres nerveuses de la peau.