Allez au contenu Allez à la navigation

Les bons gestes au quotidien

8 astuces
du quotidien qui marchent
pour l'acné
On ne s'en rend pas compte, mais il y a plein de petits trucs trop faciles pour améliorer les problèmes de peau au quotidien
 
flèche
1 maquillage
Opération
camouflage
flèche
Même les dermatos les recommandent :
les BB creams spécial peaux grasses et le fond de teint peuvent cacher les imperfections sans les aggraver.
Mention « non-comédogène » exigée. On évite les formules trop couvrantes / longue tenue, là il y a un risque que la situation empire, c’est l’acne cosmetica, causée par les
cosmétiques. Cadre Une seule condition super importante, démaquillage
obligatoire tous les soirs et nettoyage régulier des pinceaux et éponges ! No exceptions…
Flèche
2 hygiène
Matin et soir
même à 2 heures du matin
Une mauvaise hygiène n’est pas la cause de l’acné mais ça y contribue. Chaque soir, la peau du visage doit être soigneusement nettoyée, à la fois du maquillage, des résidus de sébum, de sueur, de pollution…
Plutôt avec une eau micellaire ou un gel lavant spécial peau acnéique, qui respectent le film hydrolipidique naturel de la peau, sans la décaper.
Ado et acné
Une taie d'oreiller propre est un +
Téléphone
3 téléphone portable
Un nid a bacteries
Il traîne au fond du sac, on le pose un peu partout même par terre et après ça, il est en contact avec les joues et les tempes bien plus de 10 fois par jour… Pas terrible pour la peau acnéique, alors
on nettoie l’écran régulièrement et on passe ses appels avec les écouteurs, zéro risque !
4 alimentation
Doucement sur le sucre !
Les dernières études* tendent à démontrer un impact de l’alimentation sur l’acné et plus précisément du sucre, à cause de son action pro-inflammatoire, et des aliments riches en ingrédients gras trans (comme l’huile de palme). Privilégier des glucides à faible index glycémique permet d’obtenir une amélioration clinique de l’acné et une réduction de la taille des glandes sébacées.
Donc, doucement sur les bonbons, les barres au chocolat, les glaces, les céréales du petit-déj…
Postit
Mauvaise nouvelle...
il y a aussi des sucres cachés
dans les pizzas, les burgers,
les tacos et toute
la junk food en général.
Soleil
5 soleil
La bombe à retardement
Au soleil, on a d’abord l’impression que l’état de la peau s’arrange, génial ! Mais en réalité, la peau s’épaissit pour se protéger des UV et empêche l’évacuation du sébum. Dès la rentrée, quand l’épiderme s’affine, tous les boutons sortent en même temps : le classique effet rebond de l’acné à la rentrée. Alors on anticipe avec une protection solaire visage spécial peau acnéique dès l’arrivée en vacances.
Pas touche
Flèche
6 boutons,
imperfections
Pas touche !
Le seul vrai risque de l’acné, ce sont les cicatrices.
Il faut résister à l’envie de percer les boutons rouges à tête blanche et de triturer sa peau dès que l’on sent un bouton arriver. On oublie donc le miroir loupe et on n’hésite pas à maquiller le problème pour l’oublier. À se répéter en boucle : un bouton charcuté est encore plus rouge, plus visible après et peut laisser une marque définitive.
7 rasage
Flèche
Avec modération
Inutile de se raser trop fréquemment, ça irrite la peau et contribue à l’inflammation locale, encore plus douloureux si on suit un traitement anti-acné un peu agressif. Cadre Choisir un gel ou une mousse peau sensible et plutôt le rasoir électrique.
Flèche
8 cannabis = boutons
Effet joint, effet secondaire
Pour le cannabis, une étude* a clairement prouvé que la consommation régulière de cannabis pouvait être à l’origine de l’acné. Raison de plus pour éviter…
* Smoking and dietary factors associated with moderate-to-severe acne in French adolescents and young adults: results of a survey using a representative sample. (2015) Wolkenstein P, Misery L, Amici JM, Maghia R, Branchoux S, Cazeau C, Voisard JJ, Taïeb C ; Dermatology ; 230:34-39 DOI:10.1159/000366195