Allez au contenu Allez à la navigation

Soins quotidiens : pourquoi l'hydratation est-elle si importante ?

Chaque adulte souffrant d’eczéma atopique doit définir avec son médecin les règles de conduite qui lui conviennent personnellement. Mais certains principes valent pour tous ceux qui doivent faire face à une peau très sèche et trop perméable.

picto_1_atoderm_11-2018_118x118.png

Hydratation : un traitement à part entière

L’application de crème hydratante ou de baume émollient est à la base du traitement de l’eczéma, tous les jours, sans exception. Cette protection physique entre la peau et l’air permet d’espacer les crises, en rendant la peau moins perméable donc moins fragile face aux allergènes.
Cette manière simple de renforcer l’étanchéité de la peau est un geste indispensable, à ne jamais zapper sous peine de nouvelle poussée. Le réflexe crème prend finalement très peu de temps. Tout le monde a intégré le fait de se brosser les dents : de la même manière, les personnes atopiques doivent se crémer soigneusement tous les jours, et ça ne prend guère plus de temps…

picto_2_atoderm_11-2018_118x118.png

Les soins locaux à base de cortisone (dermocorticoïdes)

Prescrits exclusivement par le médecin, ils sont eux aussi indispensables quand la poussée d’eczéma est là. Un patient atopique doit toujours en avoir chez lui pour réagir au plus vite dès que les lésions apparaissent.

post-it_vf.png

  • Les crèmes à base de cortisone doivent être appliquées jusqu’à la disparition complète des plaques d’eczéma, sinon la récidive arrive très vite.
     
  • Il faut appliquer suffisamment de crème pour avoir des résultats rapides : le Dr Bourrel-Bouttaz conseille de prendre la quantité correspondant à la surface depuis le bout du doigt jusqu’au pli de la première phalange comme unité de mesure. Pour un bras, 4 unités, pour une jambe 8 unités, pour le cou, ½ unité…
     
  • La cortisone EN APPLICATION LOCALE n’a aucun effet secondaire, même si on en applique régulièrement ou sur des périodes longues, elle ne pénètre pas dans l’organisme. Rien à voir avec les traitements oraux à la cortisone, donc aucune crainte à avoir. 

Les démangeaisons de l'eczéma atopique

femme qui se gratte et qui a des démangeaisons

Les lésions d’eczéma provoquent d’intenses démangeaisons qui deviennent vite obsessionnelles et gâchent la vie, et surtout les nuits, des patients. L’envie de se gratter est souvent irrésistible, mais il faut comprendre que le grattage rajoute de l’inflammation à l’inflammation : se gratter agresse une peau déjà abîmée et rend la guérison des lésions plus longue et plus délicate. Il faut aussi avoir conscience du risque d’infection amplifié par les grattages.

On sait que les peaux atopiques sont très sujettes aux infections et au staphylocoque doré notamment. Nous vivons tous avec cette bactérie sur la peau, mais chez un patient atopique, elle rend l’épiderme encore plus perméable. L’application de froid (cuillère, galet, bac au congélateur…) peut soulager les démangeaisons. On peut aussi utiliser des rouleaux de massage en bois à picots qui grattent sans abîmer la peau.

Articles complémentaires