Allez au contenu Allez à la navigation

La sécheresse, qui, quoi, comment?

On peut avoir la peau sèche depuis toujours ou voir apparaître une xérose (extrême sécheresse) dans des circonstances particulières ou avec l’âge. Quelles sont les caractéristiques d’une peau sèche et ses sensibilités ? Comment la différencier d’une peau déshydratée ? L’essentiel pour comprendre la peau sèche et ses différentes variantes, xérose, ichtyose et kératose pilaire.

UN PROBLÈME DE BARRIÈRE ÉPIDERMIQUE

Un schéma de la sécheresse de la peau

Interface entre notre organisme et l’extérieur, notre peau est une barrière.

  • Connectée au dedans et au dehors, l’une de ses missions est de s’adapter à notre environnement, en régulant de nombreux échanges, l’eau, la température corporelle, la protection aux UV et la résistance aux agressions.
  • Constituée de plusieurs couches, la peau se renouvelle en permanence : les cellules mortes sont éliminées par desquamation.

Pour rester performante, la barrière cutanée dépend en grande partie de l’état de la couche supérieure de l’épiderme, la couche cornée, aussi appelée stratum corneum. Pour faire simple, cette couche cornée ressemble à un mur de briques, muni de capteurs pour informer l’organisme des évolutions de l’environnement. Ces briques (les cornéocytes) sont assemblées entre elles par une sorte de « ciment » constitué de lipides. Si vous avez la peau sèche, le ciment est défectueux, les briques ne sont plus étanches, elles laissent s’échapper l’eau et entrer les agresseurs potentiels, comme les bactéries. Trop perméable, la barrière ne joue plus son rôle.

LE BON ÉQUILIBRE POUR UNE BARRIÈRE CUTANÉE EFFICACE

La peau est une structure dynamique qui se régule tout naturellement dans le cas de la peau normale :

 

De nouvelles cellules cutanées forment une couche cornée intacte

                                                               ↓

Le ciment intercellulaire maintient une bonne cohésion

                                                               ↓

La desquamation élimine les cellules mortes à un rythme normal

 

MAL DANS SA PEAU...TROP SÈCHE

Une coupe de peau sèche et déshydratée

La peau sèche se reconnaît d’abord par une sensation d’inconfort, avec des manifestations diverses selon la gravité du dessèchement cutané:

- Toucher rugueux

- Tiraillements

- Rougeurs & démangeaisons

- Desquamation

- Irritations

- Brûlures

- Craquelures et fissures

 

QUI A LA PEAU SÈCHE ET POURQUOI?

La peau d'une femme à l'extérieur en hiver

La peau sèche peut être génétiquement déterminée, elle fait partie des types de peau répertoriés en dermatologie, comme la peau grasse par exemple. Les peaux sèches sont souvent fines et sensibles. Leur manque de gras et d’eau est constitutif, il n’est pas provoqué par un événement extérieur. Vous pouvez donc avoir la peau sèche depuis toujours.

Mais la peau est un organe qui évolue beaucoup au cours de la vie. D’autres facteurs peuvent donc expliquer l’apparition d’un desséchement cutané :

picto_meteo_atoderm_11-2018_118x118.png

Les facteurs explicatifs du dessèchement cutané

Les conditions extérieures, soleil, froid et vent en hiver, le chauffage à l’intérieur, les variations brutales chaud/froid…

picto_produit_atoderm_11-2018_118x118.png

Une hygiène excessive (lavages & gommages) et/ou des produits d’hygiène inadaptés, savons, lessives, eau calcaire, soins cosmétiques…

picto_gellules_atoderm_11-2018_118x118.png

Certains traitements médicamenteux

picto_pharmacie_atoderm_11-2018_118x118.png

Certaines maladies, comme l’insuffisance rénale chronique, l’hypothyroïdie, le syndrome sec, la dermatite atopique…

picto_horloge_atoderm_11-2018_118x118.png

L’âge, avec une production de sébum qui diminue naturellement, encore plus chez les femmes ménopausées du fait des changements hormonaux.

3 VARIATIONS DE LA PEAU SÈCHE

La peau sèche peut être plus ou moins marquée. Les dermatologues différencient 3 types sécheresse cutanée :

  1. XÉROSE : le mot médical pour désigner la sécheresse excessive classique.
  2. ICHTYOSE : la sécheresse s’accompagne de squames, la peau pèle, avec un effet d’écailles, de « peau de serpent » ou de « peau de croco »
  3. KÉRATOSE PILAIRE : la sécheresse provoque une hyperkératinisation des follicules pilosébacés qui servent de support aux poils. Les cellules cutanées se multiplient, la peau est rugueuse et ont sent des petites surélévations sous les doigts, parfois colorées en rouge. Ce type de manifestation est souvent héréditaire.

Articles complémentaires

https://www.bioderma.fr/fr/votre-peau/proteger-les-peaux-seches-et-bien-plus/pea... Découvrir
Preview de l'article sur le dessèchement cutané lié à l'âge
https://www.bioderma.fr/fr/votre-peau/proteger-les-peaux-seches-et-bien-plus/pea... Découvrir
Preview article sur l'équilibre d'une peau sèche