#MASKNE, le nouvel acné

Nous sommes des millions dans le monde à désormais porter un masque tous les jours pour lutter contre la transmission de la Covid-19. C’est très bien et nous devons absolument continuer

Mais le port prolongé du masque a des conséquences sur la peau et nous sommes nombreux à l’avoir constaté. Ainsi, des imperfections localisées sur le bas du visage font partie des réactions cutanées liées au port du masque chirurgical ou en tissu, après les irritations. Des problèmes que les soignants connaissent bien et qui touchent maintenant le grand public. A tel point qu’un mot a été inventé pour désigner l’acné liée au port du masque : maskné, soit le mix entre masque et acné.

Si vous avez une peau grasse à tendance acnéique, vous êtes bien sûr en première ligne. Vous n’avez peut-être jamais eu de boutons auparavant mais il peut vraisemblablement s’agir d’acné liée au port du masque. 

Femme présentant de l'acné en portant son masque
  • Michèle Sayag, Allergologist
    Michèle Sayag, Médecin Allergologue - BIODERMA.

    Le rôle du port du masque dans le déclenchement de l’acné ou dans l’aggravation d’une acné déjà installée est discuté chez les dermatologues. Il existe un consensus de la communauté scientifique sur l’apparition d’irritations et de rougeurs, parfois accompagnées de démangeaisons, liées au port du masque. Néanmoins, une étude de 2006 réalisée à Singapour sur des sujets à la peau à tendance grasse, sur les effets secondaires du port prolongé du masque chez les soignants désigne l’acné comme effet secondaire cutané le plus fréquent. Les auteurs décrivent notamment le développement de points noirs et de boutons rouges.

    Michèle Sayag, Médecin Allergologue - BIODERMA.

Femme avec des boutons d'acné

A quoi ressemble le maskné ? Différentes études menées en Chine et en Italie après mai 2020 sur les soignants ont permis de décrire précisément les imperfections liées au port du masque. Il s’agit d’une acné occlusive, avec des papules et des microcomédons, localisés sur le menton et symétriquement sur les mâchoires. Autrement dit, les manifestations classiques de l’acné, qu’il ne faut pas confondre avec d’autres problèmes de peau, qui peuvent aussi être déclenchés par le port du masque.

Femme qui se regarde dans le miroir
  • Folliculite : c’est une inflammation d’un poil qui peut ressembler à un bouton rouge. Elle peut être provoquée par le rasoir, surtout mécanique, chez certains hommes, mais aussi chez les femmes après 50 ans.
  • Eczéma : le masque peut déclencher des irritations et un eczéma de contact, avec des plaques rouges douloureuses accompagnées de démangeaisons.
  • Dermite séborrhéique : le masque peut aggraver les plaques rouges recouvertes de squames grasses typiques de la DS. En cause, l’augmentation de la production de sébum et la modification du pH de la peau.
     

Concernant le maskné, le risque d’aggravation de la séborrhée est plus important pour les peaux grasses. De la même manière, l’acné va concerner plus largement les peaux déjà acnéiques. Enfin, le port du masque peut aussi accentuer d’autres troubles dermatologiques comme la rosacée ou la dermite séborrhéique.

Michèle Sayag, Médecin Allergologue

5 effets du masque sur la peau

Partout dans le monde, de nombreux experts scientifiques ont analysé ce qui se passe dans la peau lorsque l’on porte un masque plusieurs heures par jour. Ces modifications dépendent bien sûr de la durée du port du masque.
 

  • Augmentation de l’humidité à la surface de l’épiderme
  • Augmentation de la production de sébum
  • Augmentation du pH cutané
  • Augmentation de la température cutanée
  • Irritations causées par les frottements


Toutes les conditions idéales pour l’apparition d’imperfections sont réunies. En protégeant notre santé, le masque malmène notre peau, qui manque d’aération et étouffe sous le tissu ou le papier chirurgical. Dans ce milieu fermé et humide, la peau devient plus grasse, les points noirs se multiplient et si les bactéries s’en mêlent, les boutons arrivent.
 

Le maskné s’explique probablement par le maintien du tissu serré sur la peau qui forme une occlusion sur des zones riches en glandes sébacées, comme le nez et le menton. La peau est alors confinée dans un milieu chaud et humide qui favorise l’apparition des imperfections.

Michèle Sayag, Médecin Allergologue - BIODERMA

Femme derrière un ordinateur avec un masque

Le maskné touche en priorité les peaux déjà fragilisées et surtout les peaux à tendance acnéique.
Si vous n’avez pas de problème de peau particulier, le risque de maskné est moins élevé, mais pas inexistant. Vous pouvez remarquer que votre peau est plus grasse, avec davantage de points noirs et des petits boutons que vous n’aviez pas auparavant. Tout dépend de la durée du port du masque chaque jour. 

Le masque facial peut-il causer de l’acné ? Une étude chinoise a montré une augmentation significative des poussées d’acné chez les personnes qui portent le masque plus de 4 h par jour pendant plus de 2 mois. La production de sébum s’élèverait alors de 10 %.

Femme qui se démaquille devant un miroir

Les solutions contre le maskné passent par l’hygiène et le soin, en prévention comme en traitement. N’hésitez pas à faire évoluer votre routine avant que les problèmes ne s’installent, avec des produits pour le maskné bien choisis.

Matin et soir, adoptez une hygiène douce mais efficace. Une eau micellaire ou un gel nettoyant moussant au pH voisin de celui de la peau ne décape pas et protège la diversité du microbiome cutané. L’eau micellaire permet d’éliminer tous les résidus accumulés sous le masque pendant la journée, tout en respectant la barrière cutanée et l’équilibre naturel de la peau. Choisissez de préférence une eau micellaire sans rinçage, spécifiquement formulée pour les peaux grasses. 
 

Bon à savoir

Le port du masque donne la sensation que la pollution pénètre encore plus dans la peau. Nous avons l’impression que le CO2 que nous rejetons naturellement en respirant reste en partie bloqué sous le masque. L’eau micellaire élimine non seulement la transpiration et le sébum en excès mais aussi les polluants de l’air de toute nature.
 

Routine de soin maskné

Pour prévenir et traiter le maskné, il faut trouver l’équilibre entre un soin capable d’hydrater la peau pour maintenir sa fonction barrière, mais aussi de prévenir les imperfections. En effet, même les peaux à imperfections peuvent souffrir d’irritations. La crème de soin quotidienne doit donc être apaisante et hydratante, pas trop riche et surtout non comédogène, pour ne pas favoriser les poussées de boutons. 

  • BIODERMA photo produit, Sebium H2O F500ml  eau micellaire peau grasse
  • Nettoyant quotidien sans rinçage

    Peaux mixtes à grasses Peaux à tendance acnéique

    Technologie Micellaire

    Sébium H2O

    (139 avis)

    L’eau micellaire dermatologique nettoie, démaquille et purifie sans assécher la peau.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • BIODERMA photo produit, Sebium Gel moussant F500ml gel nettoyant peau grasse
  • Nettoyant quotidien à rincer

    Peaux mixtes à grasses

    Brevet D.A.F.

    Sébium Gel moussant

    (156 avis)

    Le nettoyant purifiant doux. Élimine les impuretés, contrôle la brillance.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • BIODERMA photo produit, Sebium Sensitive 30ml soin peau tendance acneique
  • Soin de jour

    Peaux à tendance acnéique Peaux sensibles et fragilisées à tendance acnéique

    Technologie InflaStop™

    Sébium Sensitive

    (51 avis)

    Le soin pour les peaux sensibles à tendance acnéique qui apaise, réhydrate et élimine les boutons.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

    1. Lavez-vous les mains fréquemment (on ne cesse de le répéter) mais surtout systématiquement avant de vous toucher le visage.

    2. Lavez votre masque en tissu au moins une fois par jour avec une lessive douce et surtout rincez bien pour éliminer toute trace de produit. Si vous utilisez des masques jetables, respectez bien le rythme de renouvellement (toutes les 4 h).

    3. Laissez votre peau à l’air libre quand vous êtes seul dans une pièce ou dans votre voiture.

    4. Ne triturez pas vos boutons, même s’ils sont cachés sous le masque. Vous risquez d’avoir des cicatrices qui seront visibles bien après la fin de la pandémie.

    5. Appliquez votre soin hydratant au moins 30 minutes avant d’avoir à mettre votre masque pour lui laisser le temps de pénétrer dans la peau.

    Contre le maskné, masque en tissu ou masque jetable?

    Difficile à dire quel type de masque est préférable pour éviter le maskné. Tout dépend de la qualité du tissu, de sa douceur, de sa respirabilité. Il n’y a pas de règle absolue, à chacun de faire des tests entre différents types de masques en tissu et de comparer avec les masques jetables. N’hésitez pas à essayer chaque masque quelques jours pour évaluer à la fois le confort et l’impact sur votre peau.