• Dr Michèle Sayag, allergologue
    Michèle Sayag, Médecin allergologue, Directrice de la Recherche Scientifique - BIODERMA.

    Tous les jours, les mains sont exposées aux agressions externes, lavées fréquemment, sollicitées en permanence pour un nombre incalculable de tâches. Avec leur peau fragile, elles sont souvent très sèches. Des mains très sèches aux mains abîmées, avec micro-fissures ou crevasses, il n’y a qu’un pas. Les moindres gestes de la vie quotidienne deviennent alors éprouvants.

    Michèle Sayag, Médecin allergologue, Directrice de la Recherche Scientifique - BIODERMA.

Les mains abîmées ne sont pas une fatalité

On parle beaucoup des soignants, très nombreux à souffrir du problème des mains abîmées, c’est une réalité quotidienne pour les infirmièr(e)s, les aides-soignant(e)s, les kinésithérapeutes, mais aussi les personnes qui travaillent en laboratoire d’analyses médicales et dans le secteur de l’enfance, commes les puéricultrices ou les éducatrices. D’autres professions sont aussi en première ligne pour les problèmes de mains abîmées, comme les métiers de la coiffure, du nettoyage et de l’entretien, de l’agriculture, de la chimie et de la cosmétique… Mais ils ne sont pas les seuls !

Tout le monde peut être touché, les femmes comme les hommes, quel que soit l’âge et le pays. Certaines personnes sont en effet plus sujettes aux dermatites de contact (allergiques ou irritatives), sans que cela soit lié à leur activité professionnelle. Voyons d’abord les différentes manifestations classiques des mains abîmées, afin de savoir reconnaître et évaluer le degré de sévérité du problème. Puis nous découvrirons ensuite les causes, qui sont parfois liées à un contexte professionnel particulier. Enfin, il existe des personnes particulièrement à risque, qui doivent prendre des mesures de prévention.

Pourquoi les mains sont si fragiles ?

Extrêmement sollicitées dans la vie quotidienne, les mains possèdent aussi des caractéristiques biologiques spécifiques, qui les rendent particulièrement fragiles.

picto manque de sébum
Manque de sébum Si la peau de la paume des mains est assez épaisse, ce n’est pas le cas sur le dos des mains. De ce côté-là, il existe peu de glandes sébacées. Moins de sébum c’est aussi moins de protection, avec un film hydrolipidique moins performant.
Picto - manque hydratation
Manque d'hydratation Le processus d’hydratation naturelle est 4 à 5 fois moins important sur la peau des mains que sur le visage. Ce phénomène explique que les mains sont en déshydratation presque continuelle, d’où les sensations d’inconfort et la nécessité de compenser ce manque d’hydratation par l’application de crèmes.

Voilà pourquoi nous avons tous facilement les mains sèches, le plus souvent temporairement. Mais avoir les mains sèches ne signifie pas avoir les mains abîmées, ce sont deux états bien différents. En effet, les mains abîmées se distinguent par des signes plus durables et surtout plus intenses, qui vont largement au-delà des tiraillements et de l’inconfort.

  • Dr Michèle Sayag, allergologue
    Michèle Sayag, Médecin allergologue, Directrice de la Recherche Scientifique - BIODERMA.

    Les mains font partie des zones fragiles, pour des raisons biologiques d'abord et aussi parce qu'on leur accorde finalement peu de soins ... Pourtant elles sont tellement importantes au quotidien. C’est notre outil de tous les jours, on s’en sert pour tout, en permanence et souvent on ne fait pas assez attention à elles. C’est une zone très sollicitée et naturellement peu armée pour faire face aux agressions. La face dorsale des mains notamment, possède une peau fine avec peu de glandes sébacées. C’est aussi la partie du corps que nous lavons le plus, ce qui contribue à fragiliser la peau.

    Michèle Sayag, Médecin allergologue, Directrice de la Recherche Scientifique - BIODERMA.

  • Dr Michèle Sayag, allergologue
    Michèle Sayag, Médecin allergologue, Directrice de la Recherche Scientifique - BIODERMA.

    Les mains sont alors sensibles à l’eau chaude, au savon et au gel hydroalcoolique. Chaque contact provoque des picotements. La situation peut évoluer vers des gerçures et des crevasses, avec une altération fonctionnelle des mains : on ne peut plus s’en servir normalement, certains gestes deviennent impossibles, on ne peut plus plier les doigts, tenir un stylo ou taper sur un clavier…

    Michèle Sayag, Médecin allergologue, Directrice de la Recherche Scientifique - BIODERMA.

Derrière des mains abîmées, de vraies dermatoses

Lorsque tous ces signes sont associés et s’aggravent, le médecin peut diagnostiquer une dermatose. Il en existe 2 sortes :
 

La dermatite irritative de contact (DIC)

Elle représente 80 % des cas. Il ne s’agit pas d’une allergie mais d’une réaction inflammatoire. Vos mains ont été en contact avec une substance ou une matière irritante qui déclenche sécheresse cutanée, irritations, rougeurs, desquamations, sensations de brûlure, crevasses. Les manifestations sont toujours localisées à la zone de contact. C’est le cas des réactions aux cosmétiques et de la « dermite de la ménagère », causée par le contact répété avec les produits détergents utilisés pour le nettoyage et le ménage. La dermatite irritative de contact peut se produire au travail ou à la maison. Les effets superficiels au départ peuvent devenir très gênants et douloureux lorsque la situation s’aggrave. Plus les mains sont abîmées, plus le processus de réparation sera long.
 

La dermatite allergique de contact (DAC)

Plus rare, elle s’installe progressivement et fait suite à un contact répété avec un allergène qui sensibilise l’organisme au fil du temps. Il existe plus de 4000 allergènes identifiés dans la DAC. Dans les cas de dermatite allergique de contact, il y a deux étapes successives :

  1. Une phase de sensibilisation, qui peut prendre quelques jours ou plusieurs années : le système immunitaire repère l’agresseur et le mémorise pour être prêt à réagir lorsqu’un nouveau contact se produira.
  2. Une phase de révélation de la réaction allergique, qui apparaît dans les 24 à 48 h après un nouveau contact avec l’allergène identifié au préalable.


Les manifestations sont très proches de celles de la dermatite irritative, avec des démangeaisons intenses, des rougeurs, des petits boutons remplis de liquide qui évoluent vers des croûtes et des desquamations. La zone touchée peut aussi être enflée.

  • Dr Michèle Sayag, allergologue
    Michèle Sayag, Médecin allergologue, Directrice de la Recherche Scientifique - BIODERMA.

    L'irritation des mains typique d'une dermatite irritative de contact rend la peau plus perméable, elle ne fait pas barrière et les allergènes peuvent pénétrer.

    Dans certains cas, la dermatite irritative de contact va évoluer vers une dermatite allergique de contact mais ce n’est pas systématique. Tout dépend de la quantité d’allergène reçue et de la réponse du système immunitaire. Voilà pourquoi il est important de restaurer la barrière cutanée avec une crème réparatrice pour les mains abîmées, comme Cicabio Mains.

    Michèle Sayag, Médecin allergologue, Directrice de la Recherche Scientifique - BIODERMA.

Nos mains sont le prolongement de notre intelligence : notre outil de connaissance, d’action, de création, de communication et d’expression le plus précieux. C’est grâce à elles que les plus grandes œuvres humaines ont été réalisées. C’est grâce à elles que nous entrons en contact avec le monde et avec les autres, par le sens du toucher.
 

Pourtant, nos mains subissent chaque jour des agressions, très nombreuses, qui peuvent être la cause directe du problème des mains abîmées ou un facteur aggravant :

  • Contexte professionnel et conditions de vie particuliers
  • Conditions climatiques, notamment le froid intense
  • Gestes barrières avec lavages répétés et désinfection au gel hydroalcoolique


Quand on a les mains abîmées, le retentissement sur la vie de tous les jours est souvent très important, car on ne peut pas se passer d’utiliser nos mains. Il y a des conséquences directes sur le travail, les activités quotidiennes avec les enfants ou à la maison, mais aussi les relations sociales.

Mains désinfectées lavage

Lavage mains eau

1. Avoir fréquemment les mains dans l’eau (soignants, cuisiniers, coiffeurs…)

produits ménagers mains

2. Utiliser régulièrement des produits ménagers ou chimiques sans gants (travail en usine, professionnels de l’entretien, carrossiers…)

sur-sollicitation mains activités manuelles

3. Sur-solliciter ses mains au travail (menuisiers, maçons, jardiniers, carreleurs…)

maladie allergique chronique peau

4. Souffrir d’une maladie de peau chronique ou allergique (dermatite atopique, eczéma de contact)

Comment prendre soin des mains abîmées au quotidien ?

Parce que la situation peut vite empirer et passer de mains très sèches à mains abîmées avec craquelures si on n’agit pas, la prévention joue un rôle capital pour éviter l’apparition de manifestations très gênantes dans la vie quotidienne. En savoir plus.

hygiene mains

Les bons gestes d'hygiène

Lavez-vous les mains à l’eau tiède, jamais chaude, pour ne pas dissoudre encore davantage le fragile film hydrolipidique protecteur de la peau. L’eau tiède préserve mieux la fine couche de sébum qui recouvre l’épiderme. Choisissez toujours un produit lavant doux, qui n’agresse pas la peau. Enfin, séchez vos mains en les tamponnant doucement, sans les frictionner pour ne pas les irriter. Veillez bien à éliminer toute trace d’humidité.

Crème mains soin

Le réflexe soin

En prévention comme en traitement, l’application d’un baume réparateur pour les mains est une étape incontournable, pas seulement après chaque lavage mais aussi plusieurs fois dans la journée, quand le besoin s’en fait sentir. Préférez une crème nourrissante et apaisante dans une texture riche protectrice. Plus la peau est craquelée, avec des micro-fissures et des micro-gerçures, plus les bactéries peuvent pénétrer facilement. Une crème dermatologique contribue à reconstituer la barrière cutanée pour protéger la peau des agresseurs de l’environnement et de la déshydratation.

4 conseils

  1. Le pansement-crème de nuit : appliquez une couche bien épaisse de crème nourrissante sur vos mains le soir et enfilez de fins gants de coton avant d’aller vous coucher. Le tissu va bloquer la crème et optimiser son absorption par la peau.
  2. Portez des gants dès qu’il fait froid, sans attendre de ressentir de l’inconfort.
  3. Veillez à bien humidifier l’air ambiant chez vous pour éviter une déshydratation excessive de la peau.
  4. Si vos mains sont très abîmées depuis une longue période sans amélioration, n’hésitez pas à consulter un dermatologue qui pourra vous prescrire des dermocorticoïdes.

  • BIODERMA photo produit, Atoderm Huile de douche F1L peau sèche
  • Nettoyant quotidien à rincer

    Peaux sensibles très sèches, irritées à atopiques

    Brevet Skin Barrier Therapy™

    Atoderm Huile de douche

    (443 avis)

    24h d'hydratation et confort immédiat dès la douche.

    Pour qui ?

    Pour toute la famille (saufs nourrissons prématurés)

  • Soin de jour

    Mains abîmées, micro-fissures, gerçures

    Technologie Antalgicine™

    Cicabio Mains

    (0 avis)

    Le baume barrière réparateur effet seconde peau.
    Soulage instantanément. 8h de protection

    Pour qui ?

    Pour toute la famille (enfants de plus de 3 ans)