La dermite séborrhéique est aussi appelée dermatite séborrhéique ou abrégée DS. On emploie parfois même le terme « eczéma séborrhéique ». Beaucoup de noms pour désigner une seule et même maladie de peau qui touche le plus souvent le visage et le cuir chevelu.

Bien qu’elle ne soit pas grave pour la santé, la dermite séborrhéique est difficile à vivre au quotidien. Avoir des plaques rouges et grasses qui pèlent sur le visage et des pellicules dans les cheveux n’a rien de plaisant.

Surtout quand on sait que ce problème est souvent mal compris, mal traité et finit par  
devenir chronique. Si vous faites partie des 2 % de personnes concernées, vous en savez quelque chose...

Beaucoup d’idées fausses circulent sur la DS. Sur cette page, on vous aide à y voir un peu plus clair et on vous propose des solutions pour atténuer cette maladie.

La dermite séborrhéique du visage et du cuir chevelu se déclare avec l’apparition de plaques rouges qui pèlent au niveau des zones grasses

Or, le visage et le cuir chevelu sont justement des zones grasses car riches en sébum. Le sébum est une substance fluide composée de lipides qui joue le rôle de barrière protectrice de la peau. Il est produit par les glandes sébacées. La dermite séborrhéique est donc liée aux zones qui produisent le plus de sébum.

La dermite séborrhéique touche le cuir chevelu dans plus de 9 cas sur 10. Elle se manifeste alors par l’apparition de larges pellicules blanches et grasses, souvent accompagnées de démangeaisons. La peau du cuir chevelu est rouge par endroits, notamment à la lisière du front, des tempes et de la nuque.

Une dermite séborrhéique au niveau des cheveux

Lorsqu’elle touche le visage, la dermite séborrhéique apparaît en priorité sur les zones suivantes :

  • Ailes du nez
  • Sillons nasogéniens (zone entre le nez et les coins de la bouche)
  • Entre-sourcils
  • Racine des sourcils
  • Arrière des oreilles
  • Conduit auditif (plus rarement)

Dans certains cas, vous pouvez aussi ressentir des démangeaisons.
 

Une dermite séborrhéique sur le visage

Il reste difficile de diagnostiquer la dermatite séborrhéique

Tout comme la rosacée, la dermatite séborrhéique est difficile à identifier car les plaques apparaissent et disparaissent parfois sans raison apparente. Il arrive d’ailleurs de la confondre avec d’autres problèmes de peau, comme le psoriasis ou de banales pellicules. Notez d’ailleurs que certains médecins qualifient la DS de « sébopsoriasis », ce qui ne simplifie pas les choses… Un énième synonyme pour désigner la même affection.

En résumé, retenez que la dermite séborrhéique se manifeste de deux manières :

  • Une inflammation de la peau : apparition de rougeurs
  • Une desquamation : votre peau pèle au niveau du visage et vous avez des pellicules sur le cuir chevelu

On peut ajouter que beaucoup de personnes ont des démangeaisons, mais ce n’est pas systématique.

Comme dans le cas de l’eczéma, la maladie fonctionne par périodes de crises et d’accalmies. Un seul moment de stress peut suffire à provoquer une poussée. Parfois, le soleil peut réduire les manifestations de la DS, mais ce n’est pas toujours le cas. 

D’où provient la dermite séborrhéique ?

La cause précise de la dermite séborrhéique n’a pas encore été totalement élucidée par les chercheurs. Mais ce qu’on sait pour l’instant, c’est qu’elle serait d’abord liée à la prolifération d’une levure (champignon unicellulaire) microscopique appelé Malassezia furfur ou pityrosporum ovale. Cette levure se développe dans les milieux riches en gras. Autant dire que les zones denses en sébum sont un terrain de prédilection pour Malassezia furfur !

On retrouve ce type de levure sur toutes les peaux et sa présence est tout à fait normale. Le problème, c’est que la peau de certaines personnes réagit de façon excessive à cette levure. Résultat : ces personnes développent une dermatite séborrhéique, alors que leur production de sébum est normale.

Cela explique pourquoi de nombreux dermatologues parlent aujourd’hui de maladie immuno-allergique. En effet, le système immunitaire croit qu’il s’agit d’une agression et déclenche une réaction inflammatoire.

Enfin, autre explication possible, les levures modifieraient le sébum et le rendraient inflammatoire. Dernière précision : le stress et la fatigue peuvent déclencher des poussées mais ne sont pas la cause de la dermatite séborrhéique.

La première chose à savoir est que la DS n’est pas une maladie grave et qu’elle n’est pas du tout contagieuse. Elle touche plus d’hommes que de femmes et on observe un pic entre la fin de l’adolescence et l’âge adulte, puis après 65 ans.

Comme  on l’a déjà évoqué, il y a plus de cas de dermites séborrhéiques du cuir chevelu que de dermites séborrhéiques du visage. Mais les deux cas sont souvent simultanés chez une même personne. Certains facteurs ou certaines circonstances peuvent favoriser le déclenchement d’une DS :

  • Peau grasse
  • Manque d’hygiène
  • Transpiration
  • Chaleur humide
  • Froid
  • Stress et fatigue
  • Abus d’alcool
  • Obésité
  • Grossesse
     
Un homme qui se gratte le crane

Quels traitements pour la dermite séborrhéique ?

Vous pensez être atteint(e) par la dermite séborrhéique ? Consultez d’abord votre médecin qui pourra confirmer vos intuitions avec un diagnostic professionnel. 

Comme on l’a déjà précisé sur cette page, il est facile de confondre DS et psoriasis. Il est donc important de vous appuyer sur l’avis d’un professionnel de santé. 

Le traitement de la dermite séborrhéique s’appuie en général sur des antimycosiques ou antifongiques. Ceux-ci ont pour objectif de limiter la prolifération des levures. Le gel de lithium est aussi prescrit dans certains cas.

Si votre cuir chevelu est atteint, les lotions et shampooings spécifiques anti-DS permettent d’éliminer les plaques et de réduire les démangeaisons.

Si vous êtes touché·e au niveau du visage, vous pouvez vous faire prescrire des crèmes à appliquer sur les zones touchées.

Notez que la prise de dermocorticoïdes (cortisone) n’a pas d’intérêt pour la dermatite séborrhéique. Au contraire, cela peut même aggraver les manifestations.

 

 

Adoptez ces 5 réflexes pour prévenir les crises

Si vous avez une dermite séborrhéique, cela veut dire que votre peau est plus sensible et réactive que la moyenne. Vous pouvez faire en sorte que les crises s’espacent en adoptant des gestes adaptés à votre peau.

Utilisez des produits doux pour votre hygiène quotidienne

Pour le corps comme pour les cheveux, utilisez des soins lavants doux et haute tolérance. Appliquez un gel nettoyant sans savon spécialement conçu pour la dermite séborrhéique. Un nettoyage quotidien est important pour éliminer les excès de sébum, tout en veillant à ne pas agresser votre peau. Vous pouvez acheter un shampooing spécial DS sans ordonnance pour apaiser les démangeaisons du cuir chevelu.

Hydratez votre peau régulièrement

Il existe des crèmes hydratantes non grasses spécifiquement formulées pour la dermatite séborrhéique. Ces crèmes hydratent et apaisent votre peau, la rendent plus résistante, éliminent les squames et réduisent les irritations et les démangeaisons.

Appliquez une protection solaire

Bien que le soleil puisse diminuer les plaques de dermite séborrhéique, gardez à l’esprit que l’exposition aux UV reste avant tout une agression pour la peau. D’ailleurs, certains patients ont une poussée après une exposition solaire. Dans le doute, appliquez une crème solaire non grasse pour protéger votre peau.

Evitez les frictions pour ne pas irriter votre peau

Lorsque vous vous séchez, évitez les frictions énergiques à la serviette. En effet, frotter votre visage et votre cuir chevelu peut aggraver les plaques et les faire desquamer encore plus. Si vous utilisez une serviette, préférez vous sécher par petits tapotements.

Ne cédez pas aux démangeaisons

Lorsque vous ressentez des démangeaisons, évitez de vous gratter. Le fait de gratter votre peau déjà irritée va augmenter l’inflammation. À la place, hydratez pour calmer les démangeaisons.
 

  • Nettoyant quotidien à rincer

    Peaux sensibles sujettes à rougeurs Dermite séborrhéique

    Brevet D.A.F.

    Créaline DS+ Gel moussant

    (8 avis)

    Le gel nettoyant purifiant anti-rougeurs et squames.

    Pour qui ?

    Adultes

  • Nettoyant quotidien à rincer

    Cuir chevelu présentant des pellicules et des squames

    Brevet DSactiv

    Nodé DS+ Shampooing

    (11 avis)

    Le shampooing qui agit sur les causes des pellicules persistantes.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • BIODERMA photo produit, Crealine DS+ Creme T40ml crème peau sensible squames
  • Soin de jour

    Peaux sensibles sujettes à rougeurs Dermite séborrhéique

    Brevet D.A.F.

    Créaline DS+ Crème

    (22 avis)

    Le soin apaisant et purifiant anti-rougeurs et squames.

    Pour qui ?

    Adultes