Le plus dur quand on a un problème d’acné, c’est de gérer le regard des autres… Mais aussi le regard sur soi. Sortir de la honte, des complexes et de la colère créée par un sentiment d’injustice que l’on peut résumer en deux mots : « Pourquoi moi ? » Il ne faut surtout pas tomber dans le repli sur soi, l’isolement. Mieux vaut agir, en suivant un traitement adapté donc efficace, en sachant qu’il sera long.

Comment mieux vivre l'acné et apprendre à vivre avec ? Bioderma

Quand on a des problèmes d’imperfections, une mauvaise journée commence souvent dès le matin, au premier regard dans le miroir. La perspective de devoir sortir avec un nouveau bouton au beau milieu du front ou une peau qui brille dès le matin suffit à assombrir l’humeur. La peur du regard des autres mine la confiance en soi et la qualité de vie en prend un coup. Toutes les relations sociales, amoureuses ou professionnelles sont impactées par ce problème de peau qui touche le visage, autant dire la zone du corps la plus essentielle dans la communication. On a l’impression que tout le monde ne voit que ça, on se sent exclus, pire rejeté.


Affronter le regard des autres

On sait bien que la peau grasse avec des imperfections n’est pas une maladie grave. Que la majorité des adolescents sont touchés et que le problème est transitoire… Sauf quand l’acné persiste tardivement. Pour les ados comme pour les adultes, les poussées de boutons à répétition prennent souvent toute la place dans la tête, comme si on était défini par notre peau à imperfections. En réalité, le regard que l’on porte sur soi est souvent beaucoup plus dur que le regard des autres. On a une image de ses défauts physiques totalement exagérée par rapport à la réalité. Les médecins appellent ce phénomène psychologique la dysmorphie


Apprivoiser une autre image de soi

Comment résister aux injonctions sociales de perfection et aux diktats de la beauté standardisée ? Comment échapper au mal être qui vous envahit à force de se comparer avec les autres ou pire avec des modèles inaccessibles (et retouchés) ? A une époque où l’image de soi est surinvestie, pas facile de prendre du recul et de relativiser. Pourtant, depuis quelque temps, de nombreuses célébrités et personnalités ouvrent la voie avec le mouvement #AcnePositivity ou #SkinPositivity dans le prolongement de #BodyPositive. L’idée est de s’accepter comme on est, avec ses points faibles et ses défauts, sans vouloir à tout prix cacher la réalité. On peut avoir des problèmes de peau ou de pores dilatés et aussi des tas d’autres qualités. Il est temps de valoriser tous les aspects de sa personnalité et de se débarrasser de ses complexes. 
 

Conseils pour mieux vivre et supporter l'acné sévère bioderma

VALORISER LES POINTS FORTS DE SA PERSONNALITÉ

En se laissant inspirer par des personnalités qui assument, on peut se libérer du poids de l’image sociale. Dépasser les jugements (supposés) des autres et surtout le sien (le plus terrible) pour envisager des relations sociales normales et s’affirmer autrement, dans son travail, dans le sport, la créativité, les études ou tout autre passion. Des stars l’ont fait, alors pourquoi pas vous ?
 

NE JAMAIS SE REPLIER SUR SOI

Il est très important d’extérioriser ce problème d’acné, d’échanger avec une ou des personnes de confiance, qui peuvent vous soutenir et vous aider à traverser cette période. Parents, amis, médecin, psychologue, prof de yoga ou coach de méditation… Chacun est libre de choisir avec qui partager ses états d’âme.
 

METTRE EN PLACE UN TRAITEMENT ADAPTÉ ET LE SUIVRE

Si l’acné devient un vrai problème qui vous fait perdre votre joie de vivre, il faut d’abord consulter un médecin ou mieux un dermatologue. Il pourra analyser précisément votre cas, vous prescrire un traitement personnalisé et vous conseiller sur votre hygiène quotidienne et votre alimentation. Soyez patient, car les résultats peuvent prendre du temps.

FAIRE LA PAIX AVEC SOI-MÊME

Il faut se rappeler qu’on n’est pas défini par l’acné. On est une personne, avec ses qualités, ses défauts, ses talents. S’accepter tel que l’on est ne signifie pas abandonner le combat, mais juste mettre un peu de douceur dans son quotidien. Grâce à #Freethepimple, #RedefineBeauty ou #loveyourskin sur Instagram, beaucoup postent désormais des selfies au naturel, sans retouche ni maquillage pour cacher leurs boutons. Ce qui ne les empêche pas de continuer leur combat contre l’acné, avec fierté et honnêteté.

Bon à savoir

  • Suivre une routine de soin visage exemplaire est essentiel pour retrouver une peau saine : nettoyage soigneux matin et soir, soins adaptés spécial peau grasse 
  • Le maquillage peut aider à se sentir mieux certains jours, mais attention à l’addiction et au risque d’acne cosmetica, lié à une surconsommation de produits cosmétiques et à un démaquillage approximatif… Il faut de temps en temps s’accorder des journées #WithoutMakeup.
     

  • BIODERMA photo produit, Sebium H2O F500ml  eau micellaire peau grasse
  • Nettoyant quotidien sans rinçage

    Peaux mixtes à grasses Peaux à tendance acnéique

    Technologie Micellaire

    Sébium H2O

    (167 avis)

    L’eau micellaire dermatologique nettoie, démaquille et purifie sans assécher la peau.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • BIODERMA photo produit, Sébium Gel moussant 500ml  gel nettoyant peau grasse
  • Nettoyant quotidien à rincer

    Peaux mixtes à grasses

    Brevet D.A.F.

    Sébium Gel moussant

    (171 avis)

    Le nettoyant purifiant doux. Élimine les impuretés, contrôle la brillance.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • Soin de nuit

    Peaux mixtes à grasses

    Brevet Fluidactiv™

    Sébium Night peel

    (35 avis)

    Le peeling doux pour révéler la peau.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • BIODERMA photo produit, Sébium Sensitive 30ml soin peau tendance acneique
  • Soin de jour

    Peaux à tendance acnéique Peaux sensibles et fragilisées à tendance acnéique

    Technologie InflaStop™

    Sébium Sensitive

    (58 avis)

    Le soin quotidien des peaux sensibles à tendance acnéique qui apaise, réhydrate et élimine les boutons.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents