Crème solaire au ski, bien protéger sa peau à la montagne

 

Il fait beau, l’air est vif, la neige est là et les pistes n’attendent que vous… C’est le moment d’en profiter à fond ! Mais le froid ne doit pas vous faire oublier que la protection solaire est plus que jamais indispensable pour votre peau et celle de vos enfants.

Pas question de laisser un vilain coup de soleil ou pire, une brûlure, vous gâcher les vacances… Et faire des dégâts dans votre épiderme, avec rides, taches et vieillissement prématuré.

Bien emmitouflés dans notre doudoune en terrasse ou sur un télésiège, nous en oublions presque la présence du soleil sur notre peau. Pourtant les UV d’altitude peuvent se révéler redoutables, on vous explique pourquoi.

• Plus haut, plus d’UV

Plus vous êtes en altitude, plus la quantité d’UV est importante. La couche d’air diminue et réduit la filtration naturelle par rapport au niveau de la mer. Le rayonnement UV est donc plus intense et on estime que la force des rayons UV augmente de 10 % tous les 1000 mètres.

 

• Le phénomène de réverbération

La réverbération des rayons UV sur la neige est particulièrement forte, beaucoup plus que sur le sable ou l’eau. Ce rayonnement exceptionnellement intense rend l’utilisation d’une crème solaire visage au ski ou en randonnée absolument obligatoire. Un simple comparatif permet de s’en rendre compte facilement : la neige réverbère jusqu’à 40 à 90 % des UV, contre 10 à 30 % pour l’eau et 5 à 25 % pour le sable. 

 

• Les nuages, une passoire à UVA

Il ne fait pas beau ? Ne vous croyez pas à l’abri ! Les UVA traversent les nuages autant que les vitres. À la montagne, la protection solaire doit être appliquée par tous les temps.

BON A SAVOIR

Le froid a tendance à anesthésier les sensations et l’association froid/soleil fait que quelques heures suffisent pour brûler sa peau. On ne se rend pas compte que le coup de soleil arrive, puisqu’on ne ressent pas la chaleur. En l’absence de ce précieux signal d’alerte, il faut prendre le réflexe de se protéger systématiquement avec une crème solaire à la montagne.

L’Ecole du Ski Français recommande une routine spéciale avant, pendant et après les sorties, qu’il s’agisse de dévaler les pistes, de partir en randonnée ou de prendre le soleil au café d’altitude, bien sûr !

À chaque type de peau sa protection solaire

 

Comme vous le savez sans doute, nous ne sommes pas tous égaux face aux UV. Voilà pourquoi les peaux sont classées en différents phototypes, en fonction de leur niveau de pigmentation naturelle, de la couleur des yeux et des cheveux. Le phototype évalue la capacité de la peau à supporter les UV sans brûler. Dans l’idéal, vous devez choisir votre crème solaire pour le ski ou ailleurs, en fonction de votre phototype.

 

À RETENIR

  • Tous les types de peau doivent commencer par appliquer une crème solaire indice SPF 50+ les premiers jours car le soleil en montagne est tout particulièrement agressif pour la peau.
  • Les enfants ont une peau particulièrement sensible face aux UV. Nous devons donc être très vigilent lorsqu’ils sont exposés au soleil. Pour assurer leur protection cutanée pendant les vacances au ski, il est fortement recommandé de leur appliquer une crème solaire à la protection maximale, soit un indice 50+.
  • Pour petits et grands, une application de la crème solaire toutes les 2 heures est indispensable afin de profiter du grand air de la montagne sans mauvaise surprise.
Phototype 1, les plus fragiles Vous avez la peau très claire, les cheveux roux, les yeux bleus ou verts et votre peau ne bronze pas ou très peu. Chaque exposition représente un risque élevé de coup de soleil. À la montagne, appliquez une crème très haute protection indice 50+ durant tout votre séjour.
Phototype 4, bronzage facile Vous avez la peau mate, les cheveux bruns et vous prenez rarement des coups de soleil. Votre peau bronze facilement et rapidement. Jouez la prudence les premiers jours avec une protection solaire indice 50+, pour tenir compte de l’intensité du soleil en montagne. Puis adoptez un indice 30 lorsque vous êtes bien bronzé.
Phototype 2, ultra-sensibles Vous avez la peau claire, les cheveux blonds, les yeux bleus ou verts et votre peau réussit à bronzer légèrement en fin de vacances. Le risque de coup de soleil reste important et votre crème solaire ski doit afficher un indice 50+ au début de votre séjour, puis SPF 30 plus tard.
Phototype 5&6, bonne résistance au soleil Vous avez la peau très mate type méditerranéen ou la peau noire, elle est donc naturellement très riche en mélanine. Les coups de soleil sont exceptionnels mais pas impossibles, surtout en altitude. Appliquez une crème solaire visage indice 50+ les deux premiers jours, puis SPF 30 pour laisser le temps à la mélanine de se renforcer. Veillez toujours à prendre soin des zones sensibles, comme le nez ou les oreilles.
Phototype 3, à protéger Ce phototype intermédiaire regroupe des personnes à cheveux blonds ou châtains, qui peuvent avoir la peau claire ou plus mate, capable de bronzer, avec un risque de coup de soleil les premiers jours. La couleur des yeux est déterminante, s’ils sont clairs, la protection solaire devra être plus élevée et se rapprocher du phototype 2. Si les cheveux et les yeux sont plus sombres, il est possible de passer à un SPF 30 lorsque le bronzage est installé.

Comme au bord de la mer, l’environnement spécifique de la montagne a des conséquences sur l’état de votre peau. Autant le dire, les conditions naturelles se révèlent très agressives pour la peau : froid et même gel, vent, larmoiements, transpiration, rayonnement UV intense… Nous vous recommandons d’adapter votre routine habituelle de soin pour tenir compte de ce contexte particulier. Voici les bons gestes pour aider votre peau à garder son équilibre.

Pensez à appliquer votre crème solaire visage avant de sortir en veillant à n’oublier aucun centimètre carré de peau. Faites bien attention de mettre une quantité suffisante de crème solaire et laissez-lui le temps de bien pénétrer. N’oubliez pas les oreilles (sauf si vous portez un bonnet toute la journée), insistez sur le nez, les pommettes et les lèvres, pensez aux mains, car vous allez forcément enlever vos gants à un moment. Au cours de la journée, renouvelez l’application régulièrement car la transpiration et les frottements éventuels vont diminuer l’efficacité de la protection solaire.

Chaque soir, quel bonheur de prendre une bonne douche après le ski ou une randonnée en raquettes ! Avant ou après la toilette, prenez le temps de bien nettoyer votre peau pour éliminer toute trace de crème solaire ainsi que les impuretés de la journée. Choisissez un nettoyant doux sans savon qui respecte l’écosystème naturel de la peau. N’oubliez pas que votre peau a été agressée par les UV et le vent, elle a besoin de douceur mais aussi d’efficacité. Terminez en appliquant une crème hydratante riche en actifs nourrissants et réparateurs ou un après-soleil.

  • Photoprotection classique

    Peaux sensibles

    SUN ACTIVE DEFENSE PATENT

    Photoderm Aquafluide SPF50+

    (7 avis)

    La très haute protection solaire au fini toucher sec.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • Photoprotection classique

    Peaux sensibles Peaux normales à sèches

    SUN ACTIVE DEFENSE PATENT

    Photoderm Crème SPF50+

    (0 avis)

    La très haute protection solaire à la texture fondante.
    8h d'hydratation.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • Photoprotection classique

    Peaux normales à mixtes

    Brevet Bioprotection™ Cellulaire

    Photoderm MAX Aquafluide Pocket SPF 50+

    (9 avis)

    La très haute protection de poche au fini mat.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • Photoprotection classique

    Peaux sensibles

    Protection cellulaire

    Photoderm Stick SPF50+

    (1 avis)

    L'hydratation très haute protection pour les zones sensibles

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents