La pandémie de Covid-19 a tout changé dans nos vies, au travail, dans nos relations sociales et dans nos habitudes. Partout sur la planète, le masque fait désormais partie du quotidien et reste le meilleur moyen de limiter le risque de contamination. Mais si porter un masque tous les jours est une nécessité absolue indiscutable, cela n’a rien d’agréable et encore moins quand on la peau sensible. En temps normal, une peau sensible a tendance à réagir trop facilement à tout : irritation, pollution, allergènes, cosmétiques, froid, chaleur, vent… Très vite, on ressent des picotements, des sensations de brûlure, de tiraillements, un inconfort, voire des démangeaisons. Parfois des rougeurs apparaissent. Le port prolongé du masque aggrave la situation.

« Le masque me donne des rougeurs… Le masque me brûle la peau… Je ne supporte plus les irritations du masque chirurgical… ». Les personnes à la peau sensible sont nombreuses à se plaindre des effets secondaires des masques chirurgicaux ou en tissu. 
 

  • Michèle Sayag, Allergologist
    Dr Michèle Sayag, Médecin Allergologue - Bioderma.

    Les peaux sensibles souffrent davantage que les autres du port du masque, avec tous les signes classiques des irritations : picotements, démangeaisons, sensations de tiraillement, d’inconfort général, voire des rougeurs. 

    Dr Michèle Sayag, Médecin Allergologue - Bioderma.

Le Dr Laure Bellange, Allergologue, vous aide à mieux comprendre les effets du port prolongé du masque et vous apporte ses conseils pour prendre soin de votre peau.

Les peaux sensibles vont être irritées par le port du masque, qui peut avoir 2 types de conséquences sur la peau sensible.

  1. Des irritations causées par les frottements : les élastiques derrière les oreilles, le frottement sur le nez et les joues… La barrière cutanée est agressée, la peau devient plus sèche et encore plus réactive.
  2. Une pollution cutanée accentuée : le masque maintient un milieu fermé chaud et humide au niveau du visage, à cause de la transpiration et du CO2 que nous rejetons par la respiration. Cette pollution s’ajoute à celle de l’environnement, déjà mal supportée par les peaux sensibles.

Le port du masque rend le nettoyage du visage encore plus important. Mais pas n’importe comment…
 

Sur une peau sensible, fragilisée par les irritations liées au masque, le nettoyage doit privilégier des formules douces. Il faut absolument éviter les frottements, qui risquent d’agresser encore plus la barrière cutanée. Mais le soin nettoyant doit aussi éliminer toute trace de pollution et d’impuretés, accumulées à la surface de la peau. Le vrai défi est de trouver l’équilibre parfait entre respect de la barrière cutanée et efficacité de nettoyage.

Pas question d’en faire trop sur le nettoyage et le démaquillage du visage en cas de peau sensible : matin et soir c’est suffisant, sinon le risque est d’aggraver les irritations. Il faut adopter une hygiène rigoureuse mais surtout ne pas frotter, ne pas utiliser de produits irritants ou décapants.

Dr Michèle Sayag, Médecin Allergologue - BIODERMA

L’eau micellaire, le nettoyant idéal des peaux sensibles

L’eau micellaire sans rinçage s’affirme plus que jamais comme la meilleure amie des peaux sensibles, encore davantage avec le port du masque, comme l’explique le Pr Brigitte Dreno, Dermatologue au CHU de Nantes.

« A la différence d’un savon ou d’un lait démaquillant, l’eau micellaire offre un équilibre d’eau et d’huile avec des phospholipides (les micelles) sur lesquels s’accrochent les particules polluantes qui sont ensuite transportées par l’eau pour se fixer sur le coton.

  1. L'eau micellaire fait disparaître le maquillage restant sur la peau
  2. Elle élimine le sébum altéré, notamment par le gaz carbonique produit par notre respiration sous le masque
  3. Elle élimine les fines particules de pollution de notre visage source de taches pigmentaires*
  4. Tout en éliminant sébum et particules, elle permet la reconstitution à la surface de la peau d’un sébum de qualité 
  5. Et surtout elle protège la barrière cutanée par son pH équivalent à celui de la peau, permettant ainsi :
  • Un maintien de la diversité du microbiome cutané, qui empêche l’inflammation de la peau,
  • Un maintien de l’hydratation en eau des couches superficielles de l’épiderme (couche cornée) 

En d’autres termes, l’eau micellaire élimine les particules de pollution tout en respectant le microbiome, la fonction barrière de la peau et en permettant de se démaquiller sans besoin de rincer. Cela permet ainsi de mieux limiter les effets irritants du masque grâce à l’hydratation apportée par l’eau (sensation de fraîcheur), ainsi qu’à l’huile qui renforce la fonction barrière tout en éliminant les impuretés liées à la pollution. » 
 

* Airborne particle exposure and extrinsic skin aging. Vierkötter A, Schikowski T, Ranft U, Sugiri D, Matsui M, Krämer U, Krutmann J. J Invest Dermatol. 2010 Dec;130(12):2719-26.
 

L’eau micellaire permet de mieux limiter les effets irritants du masque sur le visage.

Produit star des peaux sensibles, la première eau micellaire lancée dans le monde par Bioderma reste une référence. Créaline H2O nettoie en douceur le visage et les yeux.

La 1ère étude observationnelle menée sur l’eau micellaire Créaline H2O prouve ses effets spectaculaires sur la diminution des sensations désagréables des peaux sensibles. En savoir + 

  • Sa formule douce haute tolérance intègre des ingrédients inspirés de la biologie naturelle de la peau. Elle respecte la fonction barrière de la peau et son équilibre.
  • Sans rinçage, elle évite donc toute pollution ou sensibilisation par l’eau du robinet, qui peut être agressive pour la peau sensible.
  • Efficace, elle élimine le maquillage mais aussi les impuretés et les particules de pollution.

  • Créaline H2O apaise les peaux sensibles dès la 1ère application pour 97 % des utilisateurs1
  • Créaline H2O élimine 99,8 % des pollens2 et 98 % des particules fines de pollution3
  • Créaline H2O respecte 95 % de la diversité du microbiome cutané4


Pour une routine complète hygiène et soin adaptée à votre peau sensible, nous vous recommandons d’associer à Créaline H2O une crème hydratante à la texture légère, comme Créaline Défensive.



1Evaluation of organoleptic properties, efficacy and tolerance of Sensibio H2O. usage test, subjective evaluation on 30 volonteers with sensitive skin. CIREC, France, 2013 (Lb13041)
2Evaluation of Sensibio H2O cleansing efficacy toward pollen particles, test on 20 volunteers, France, CIREC, July 2019 (Rd19016)
3Evaluation of Sensibio anti-pollution efficacy, test on 12 volunteers, CERCO, France 2017 (STb17041)
4Clinical study on 20 volunteers, all skin types, March 2020.

  • Nettoyant quotidien sans rinçage

    Peaux sensibles Peaux normales

    Technologie Micellaire

    Créaline H2O

    (425 avis)

    Eau micellaire, le nettoyant dermatologique.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • BIODERMA photo produit, Créaline Gel moussant 200ml gel nettoyant peau sensible
  • Nettoyant quotidien à rincer

    Peaux sensibles

    Brevet D.A.F.

    Créaline Gel moussant

    (105 avis)

    Le gel moussant micellaire qui renforce l'hydratation naturelle de la peau.

    Pour qui ?

    Adultes, Adolescents

  • Soin de jour

    Peaux sensibles et sensibilisées

    Technologie Défensive

    Créaline Défensive

    La crème active apaisante légère qui renforce le pouvoir d'auto-défense de la peau contre les agressions

    Pour qui ?

    Pour toute la famille (enfants de plus de 3 ans)

    6 conseils pour améliorer la tolérance du masque

    Que faire si le masque vous brûle la peau ? Si vous avez la peau sèche derrière les oreilles après avoir porté un masque ? Le masque peut-il provoquer des allergies ? Comment réduire les rougeurs du visage causées par le masque ? Voici quelques conseils pour réduire les désagréments liés au port du masque chez les peaux sensibles.

    1. Variez les types de masques que vous utilisez pour limiter le risque d’irritations localisées : masque chirurgical classique, masque en tissu avec élastiques derrière les oreilles, masques avec attaches derrière la tête… Ne portez pas de masque trop serré de façon à réduire les points de friction et préférez des masques peu colorés, car moins chargés en allergènes potentiels.

    2. Ne gardez jamais un masque humide, soit après une conversation, soit en cas de transpiration, d’autant que cela diminue son efficacité.

    3. N’oubliez pas de changer ou de laver votre masque très régulièrement, selon les indications officielles, et même plus souvent si vous en ressentez le besoin, pour éviter le contact prolongé avec des particules de pollution. Choisissez une lessive hypoallergénique et un programme à 60°C.

    4. Patientez au moins un quart d’heure après l’application de votre soin hydratant du matin avant de mettre votre masque.

    5. Évitez de vous maquiller sous votre masque.

    6. Retirez votre masque dès que le risque de contamination est faible ou nul, chez vous et en voiture notamment.